Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Christoblog

Hippocrate

Je déteste Vincent Lacoste.

Oui, je sais, lancer la critique d'un film sur des bases aussi étroites en terme d'analyse filmique n'est pas très glorieux, mais je n'y peux rien : je trouve que cet acteur n'a aucun talent. Il joue ici un rôle de jeune interne exactement sur le même ton que dans le très poussif film de Riad Sattouf, Les beaux gosses

Sa pitoyable prestation m'a empêché d'adhérer au film, même s'il semble assez réaliste, aux dire des professionnels du milieu médical.

Hippocrate court beaucoup trop de lièvres à la fois pour être intéressant : il se veut descriptif (la micro société hospitalière), dénonciateur (le manque de moyens), moral (l'euthanasie). Toutes les pistes ouvertes sont traitées légèrement sur la base de poncifs éculés. On est sidéré par l'accumulation de coïncidences et de concomittances douteuses à visées démonstratives : la mort par manque d'ECG (ou pas ?) + la vieille femme à réanimer (ou pas ?).

Si Reda Kateb tire son épingle du film, c'est bien le seul : Jacques Gamblin n'est par exemple pas crédible du tout.

Hippocrate, c'est donc du Urgences low-fi, mixé à la sauce syndicale.

 

2e

Commenter cet article

S
moi non plus je n’aime pas Vincent Lacoste ! Je ne comprends absolument pas ce que l’on lui trouve : il joue (très) mal, il n’a aucun talent ni glamour.
Répondre
C
je bosse a l hopital et j ai bien aime ce film meme si il brasse bcp de sujets effectivement!
et je suis pas une fan non plus du jeune acteur qui ne joue pas super bien .
j aime bcp l interne du magheb par contre.
bref film agreable ,et voila tout.
je trouve ça tres bien que bcp de gens l aient vu par contre.
Répondre
A
d'accord avec vous .
Ce genre de films ne peut plaire qu'à ceux qui n'ont jamais mis un pied dans un hôpital , Que de scènes convenues que l'on a vu 100fois ds des documentaires ou des séries télévisées !
si seulement le héros de ce petit film était sympathique , même pas .....
Répondre
M
100% d'accord. Avec de eaux sentiments on fait (aussi) du mauvais cinéma.
Répondre
D
Bonsoir Chris, en dehors de Vincent Lacoste qui me laisse assez indifférente (et je n'avais pas aimé les beaux gosses), le sujet du film me ferait plutôt fuir. J'ai ai soupé des hôpitaux pendant quelques années (en visite), je passe. Bonne soirée.
Répondre
C
Quelle horreur que les beaux gosses !