Christoblog

Les beaux gosses

Anthony Sonigo et Vincent Lacoste. Pathé DistributionCe film est raté de bout en bout. C'est dommage, les idées ne sont pas mauvaises, mais aucune ne trouve son plein aboutissement.

Il reste :

- de quoi faire une bande annonce plutôt sympa

- un aspect safari chez les djeunes qui permet aux parents qui se demandent comment fonctionne leur ado de 14 ans d'obtenir des illusions de réponses et quelques rudiments de langage.

Le problème principal du film est que les deux jeunes acteurs ne génèrent pas d'empathie. Leurs aventures sont répétitives à l'excès, sans que les tourments sentimentaux ne soient le ressort d'une intrigue solide (comme c'était au contraire le cas chez les lycéens de La belle personne), ni que les scènes comiques n'entraînent le film vers la catégorie culte.

Très décevant.

 

1e

Commenter cet article

Anatole 15/08/2011 14:45

Oh c'est sévère, moi je trouve que ça rappelle bien l'ambiance crado des bds de Riad Sattouf : La Vie Secrète des jeunes.
C'est pas un chef d'oeuvre mais pas une grosse daube non plus.