Christoblog

Prometheus

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/86/66/95/20076868.jpgComme beaucoup de films très attendus, Prometheus déçoit beaucoup.

 

Le début du film est pourtant assez réussi, avec un très beau et mystérieux pré-générique, qui n'a malheureusement aucun rapport avec la suite du film, puis une introduction dans laquelle Michael Fassbender est assez intrigant. Les décors sont jusque là assez plaisants à regarder.

 

Les choses se gâtent ensuite assez vite, le film présentant une propension assez étonnante à passer de l'objet arty à la série Z la plus nulle.

 

Cette glissade vers la médiocrité commence avec des peintures rupestres assez ridicules et grossières, puis continue avec des scènes d'une bêtise crasse (la découverte du pourquoi de la mission après deux ans de sommeil, l'accouchement par césarienne), des personnages annonant des répliques qu'on a entendu 1000 fois, les bégaiements séniles du scénario qui répète son Alien, des caricatures de scènes d'action (oh, qu'ils sont contents de se suicider pour sauver l'humanité, nos trois valeureux pilotes : ils font même des blagues avant de mourir !). Les décors prennent progressivement l'allure d'égypto-visco-barocco-machins en carton pâte. On n'évitera même pas la bondieuserie new-age, ni le truc du robot dont la tête est coupée et qui continue à parler, ni les masques pré-colombiens et africains qui donnent une touche so chic and so world au voyage interstellaire.

 

La fin est bâclée, comme si Ridley Scott souhaitait en finir au plus vite. Bonne nouvelle - attention spoiler : on expédie le décollage du vaisseau de secours en 30 secondes. Mauvaise nouvelle : il y aura une suite.

 

1e

Commenter cet article

Lou 11/07/2012 13:28

Oui grosse blague dommage. Comme tu dis l'intro méritait d'être dévelopée parce que j'ai pas compris pourquoi il se suicidait ? Je ne sais même pas s'il se suicidait. Bref.
Y-a un truc marrant aussi, c'est quand le gars il active son vaisseau en jouant de la flute. HAHAHA

julien77140 24/06/2012 20:29

Totalement d'accord. Scott s'est enlisé dans ses propres prétentions de vieux briscard paisiblement embourgeoisé à Hollywood... où est passé le cinéaste génial d'ALIEN et BLADE RUNNER? Avec cette
grosse machine à fric qu'est PROMETHEUS, je vais vraiment finir par croire que le succès chez un artiste, en lui amenant le confort, détruit son inspiration dans le même mouvement.

Chris 25/06/2012 21:38



Incroyable ce naufrage... je hais les scénaristes !



LordGalean 11/06/2012 12:40

il n'y a aucun film sans cliché, aucun, la chose à savoir comme le dit le scénariste Jean-Claude Carrière ou encore Jean-Marie Roth, c'est de savoir quels clichés on va privilégier dans l'écriture
d'un scénario et de quel cliché on va s'éloigner, idem pour les archétypes.

J'ai été trés déçu de Prometheus enfin du film, car le scénario est pas trop mal, mais les personnages manquent de caractérisation et le rythme et les pérégrinations ne sont pas toujours trés
bonne. En revanche, j'ai adoré Lost qui possède la meilleure fin, trés proche de la pensée Socratiques d'ailleurs (rien à voir avec du Christiannisme ou du New-Age comme j'ai pu le lire à droite à
gauche).

Maintenant, par contre, t'offusquer que le film parte dans le new age et le rapport à la religion, c'était courru d'avance avec un titre pareil et un sujet pareil. Ca serait comme de reprocher à
2001 de parler de ça.

Chris 11/06/2012 16:28



S'il agissait d'une réflexion profonde, ou sincère, sur la religion, ça ne me dérangerait pas. Ici c'est l'aspect factice, de pacotille, qui me dérange.



netshaman 08/06/2012 00:05

Alors ce film me laisse une impression d' inachevé.
C'est un peu fouillis et surtout la 3D ne sert mais vraiment strictement a rien !
Sauf a rendre l' ensemble encore plus fouillis !
Et puis pourquoi David empoisonne le biologiste, on sait même pas pour quelle raison !
Il decide comme ca de prendre une initiative !
Il planque dans le frigo accessible a tous un container, comme ca de son propre chef !
:/
Et personne s'en apercoit !
Sans parler du face hugger geant qui fait un barouf pas possible dans la cabine de sauvetage , mais personne ne s'en apercoit même pas les detecteurs du vaisseau et surtout pas son occupante !
C'est vraiment n' importe quoi !
Et je parle pas du geologue qui se perd tout seul alors que c'est lui qui dessine la carte !
Vraiment ridicule !
PTDR !!!!
Pfff... le cinema n' est plus ce qu' il etait, on avait moins de moyens mais beaucoup plus d'imagination a l' epoque !
ET vous voulez savoir pourquoi nos "createurs " on decide de nous detruire ?
Je vais vous le dire !
Parce qu' ils sont humains bien sûr, y' a qu' a regarder ce que nous faisons a notre propre planete, vous trouvez ca constructif ?
Eh oui on deteste toujours se voir dans une glace et constater la verite !
:)

Chris 09/06/2012 16:37



Tu as bien raison, c'est fouillis de chez fouillis.



fredastair 06/06/2012 13:21

Ah là, d'accord avec toi (même si ma note serait sans doute moins basse), le scénario est d'une incroyable connerie, j'en avais mal pour Scott et pour ses personnages. On se demande comment le
projet a pu être financé, tourné, monté et sorti, vues les attentes basées dessus, avec un matériau aussi incohérent - sommet avec le final, un grand n'importe quoi.

Reste l'esthétique, et un début en effet assez intriguant, mais rien qui n'empêche de reléguer "Prometheus" dans la cargaison des blockbusters oubliables (voire jetables). Heureusement que je ne
fondais pas trop d'espoirs dessus...

Chris 07/06/2012 20:07



Je pourrais reprendre toute l'épopée du pseudo-géologue et de son copain, qui cumule les conneries : il se perd alors qu'il est sensé être le spécialiste, ils reviennent dormir dans l'endroit le
plus bizarre, et quand la bêbête arrive ils lui font gouzi-gouzi. Incroyablement bête.