Christoblog

Les petits mouchoirs

Bon, je vais laisser à d'autres le soin d'éreinter le film de Canet.

Les raisons de le faire ne manquent certes pas : un côté bobo à Arcachon très mièvre, des surlignages musicaux d'un goût horrible, une fin ratée dans les grandes largeurs, le sentiment que ce genre de film de potes a été fait mille fois, du classique Mes meilleurs copains au récent et fade Coeur des hommes.

Et pourtant, par un tour de passe-passe assez étrange, et malgré ses défauts innombrables, je ne me suis pas ennuyé en regardant les 2h36 des Petits mouchoirs.

Peut-être le fait que Cluzet, l'acteur que j'aime détester, l'homme qui ne se départit jamais de son air "j'ai un balai dans le cul", trouve ici un rôle qui lui va comme un gant : maniaque obsessionnel de première bourre, ignoble et insupportable, cible des avances d'un Magimel très bien en gay refoulé.

On peut (peut-être) trouver une qualité au film : l'art d'établir un casting assez cohérent. Valérie Bonneton par exemple est extra, et Marion Cotillard très bonne aussi, par exemple dans une scène de bouée assez amusante.  Lafitte a des airs de Michel Leeb idiot (pléonasme ?). Gilles Lellouche s'en tire bien aussi, en clone de Jean Dujardin.

Canet possède un ego sur-dimensionné qui lui permet de faire passer une certaine énergie dans son film (public de jeunes femmes trentenaires en bande ce soir, qui ont applaudi à la fin du film, vous voyez le genre...). Il lui reste à trouver du talent. 

 

2e

Commenter cet article

Armelle 22/10/2010 16:39

Salut Chris,

Parfait, rien à ajouter...

Bastien 22/10/2010 11:58

Personnellement, la bande-annonce m'a suffit : à mes yeux, Canet n'est vraiment pas un grand réalisateur.

Le film que tu demandes... Ce n'est pas Hotel de la plage ?

Chris 18/10/2010 16:13

Je suivrai peut-être tes conseils, Wolvycinema, mais Les petits mouchoirs ne m'y encouragent pas car Canet y brille plutôt comme chef de bande que comme cinéaste créateur - mais peut être faudrait il que nous entendions sur ce que cela veut dire.

Wolvycinema 18/10/2010 10:51

Rien de plus facile...Tu cherche réellement à trouver le talent de Canet réalisateur ? Rien de plus facile...

Il te suffit de (re)voir ses deux précédents long métrages - à savoir "Mon idole" & "Ne le dis à personne", tout simplement.

Mais je t'en prie l'ami, il n'y a vraiment pas de quoi !^^

ffred 17/10/2010 22:33

Des commentaires à la Marie j'en ai de tps en tps (voir un des commentaires sur ma critique de Tonton Boomnee). C'est tellement facile de tirer ou d'insulter les gens en restant anonymes ! On se demande où sont les hypocrites alors...
Pour revenir au film, j'en étais sorti ravi mais 3 semaines après avec le recul je serai plus modéré. Un peu long au début, une fin ratée totalement pathos.
Pour ton film souvenir c'est bien Un moment d'égarement. Dans Dupont Lajoie Carmet viole et tue la fille de ses amis du camping jouée par Huppert je crois...et fais accuser les ouvriers arabes du coin...Elle est belle la France !!! :)