Christoblog

La dernière piste

Ouaaaaaaah. Gros baillement.

Des femmes traversent une rivière avec des paniers sur la tête. Une autre lit la Bible. Un essieu casse, il faut le réparer. Un oiseau passe dans le ciel. Un chapeau s'envole, il faut courir pour le ramasser. Des nuages passent devant la lune. Dans le ciel il y a aussi le soleil. Un homme grave "LOST" sur un bois mort. Un indien apparaît, qui va tomber amoureux d'une boîte à couture. La nuit il fait noir. Le jour il fait jour. Les femmes ont des jolis bonnets et des robes aux couleurs différentes. Leurs manches sont sales. Une femme est gentille. Un homme est méchant. Il y a aussi un oiseau dans une cage et une horloge qu'il faut jeter. A la fin, il y a un arbre, mais pas de fin.

Ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah. Plus gros baillements. La critique s'extasie sur ce petit bout de film au format carré, sans que je m'en explique la raison. Si Le désert des Tartares au far west revu par Antonioni et filmé au ralenti vous dit, le film est pour vous.

 

2e

Commenter cet article

dasola 06/07/2011 18:23

Bonsoir Chris, cette non-fin a été très très frustrante pour mon ami qui m'accompagnait. Il m'a même demandé: c'est terminé? Et je lui ai répondu: oui. Il y a des idées, cette migration de quelques colons est certainement proche de ce qu'a été la réalité, quant à en faire un film... Bonne soirée.

Platinoch 04/07/2011 10:02

Vu hier. En grand amateur de western, je me faisais une joie de voir ce film encensé par la critique. Et puis comme toi, un gros baillement m'a saisi dès les premières minutes et ne m'a pas lâché jusqu'à la dernière. Autant d'ennui pour aboutir à cette non-fin est juste incompréhensible. Kelly Reichards nous avait déjà emmerdé avec son "Wendy et Lucy". Maintenant qu'elle se prend pour Monte Hellman, Antonioni et Werner Herzog réunis, elle fini juste par toucher le fond. De beaux westerns minimalistes existent (revoir ainsi "Jeremiah Johnson", "Pat Garrett et Billy le kid", "John McCabe"). "La dernière piste" est juste nul et pénible.

Amelie 30/06/2011 05:36

Ça ne m'étonne pas que ce soit ennuyeux, ça se sent rien qu'en voyant Michelle Williams et sa tenue de paysanne (elle-même a reconnu qu'il faudrait qu'elle se mette à faire des films un peu plus joyeux).

Je suis totalement d'accord avec toi : comment se fait-il que la presse fasse un tel éloge à ce film ? Est-ce par snobisme façon "Inrocks" ?

Chris 29/06/2011 23:08

Ouh la la Pierre est rudement attentif.
Alors d'abord :
1* = 1/5
2** + Je n'aime pas = 2/5
2** + J'aime = 3/5
3*** = 4/5
4**** = 5/5
De plus je n'ai pas dit dans mon billet que je trouvais le film nul. Le concept (un western minimaliste) est intéressant. Et il y a de beaux passages. C'est à partir du moment où l'indien apparait que j'ai décroché.

pierreAfeu 29/06/2011 21:56

Pourquoi ces 2 étoiles, alors ?