Christoblog

La belle époque

La première chose qui surprend agréablement dans ce film, c'est le ton des premières scènes : les femmes y sont agressives et super-cash. Fanny Ardant lamine véritablement Daniel Auteuil : "Branle toi avec ta main" répond-elle à "Embrasse moi avec tes lèvres".

Le rythme du film est haletant : mise en place de l'incroyable business mené par un Guillaume Canet impérial, satire XXL des réseaux sociaux et nouvelles technologies, mélange des tonalités (le film est tour à tour mélancolique, burlesque et drôle).

L'idée des voyages dans le temps permet d'infinie variations scénaristiques, toutes réussies, et qui parviennent à nous piéger (quel beau personnage que celui de Pierre Arditi). Daniel Auteuil se comporte dans le film comme le spectateur que j'étais : il commence par entrer dans le jeu en n'y croyant pas, puis décide d'y trouver son plaisir. Le casting est parfait et Doria Tillier une révélation.

Une franche réussite dans le genre "comédie populaire intelligente".

 

3e

Commenter cet article

Auroreinparis 07/01/2020 17:20

J'ai été très agréablement surprise par cette comédie.
J'aimerais voir son premier film que j'ai manqué au ciné !

Christine calleja Berger 15/11/2019 18:33

Moi, en tant que femme, je trouve cela dégradant, les paroles mises dans la bouche de Fanny Ardant, dégradant pour la femme et pour l'humanité en général.

Chris 16/11/2019 11:34

Alors ça c'est curieux comme réflexion...

anne 13/11/2019 20:45

comédie populaire débile , grossière , du cul traité avec violence et vulgarité , un foutoir d'images enrobé d'une musique, si on peut appeler ça de la musique , pénible. Je suis sortie de la salle avec une vague nausée de ces images foutraques , 1H 15 après le début . Première fois que je quitte une salle de cinéma bien avant la fin