Christoblog

Le secret de la chambre noire

C'est toujours difficile de voir un auteur qu'on respecte se planter. Je suis donc triste de dire que le dernier opus de Kiyoshi Kurosawa est vraiment très mauvais. 

Le réalisateur japonais rejoint la longue liste des réalisateurs étrangers dont le talent semble s'affadir irrésistiblement quand ils viennent tourner dans des productions françaises, avec des acteurs français (Kieslowski, Kiarostami, Hou Hsiao Hsien, Farhadi, etc).

Certes, la mise  en scène de Kurosawa reste d'une fluidité et d'une élégance souveraine. On le constate dès les premiers plans, d'une grande beauté. Mais malheureusement, le film se gâte progressivement, par l'effet conjugué de ses deux défauts principaux : des erreurs de casting majeures et un scénario approximatif.

En terme de casting, je vais être clair. Tahar Rahim est nul, confiné une fois de plus dans ce rôle de petite frappe limitée et un peu sotte, dont il ne sait (peut ?) pas sortir. Olivier Gourmet est moins bon que d'habitude. Il semble très mal dirigé, à l'image de cette scène où il joue un état d'ivresse avec beaucoup d'approximations. Constance Rousseau est transparente à force d'être diaphane.

Le scénario, quant à lui, semble écrit à la truelle. Rien ne tient, tout est critiquable. L'évolution psychologique des personnages est hautement improbable et les histoires de fantômes ne répondent à aucune logique (vu la fin du film, il faudra qu'on m'explique la scène du début durant laquelle Marie rencontre un recruteur au Jardin Botanique).

Ajoutez à tout cela des effets indignes de Kurosawa (portes qui grincent, parquets qui craquent, chuchotement des morts qui flottent dans l'espace) et vous aurez bel et bien le pire opus du maître japonais.

Kiyoshi Kurosawa sur Christoblog : Kairo - 2001 (**) / Shokuzai - 2012 (****) / Real - 2012 (**) / Vers l'autre rive - 2015 (**)

 

1e

Commenter cet article

sentinelle 18/07/2017 16:17

Bonjour,

Je vu récemment le film et le moins que l'on puisse dire est que l'intrigue est effectivement tortueuse, avec cette impression de confusion vers la fin. En ce qui concerne la scène du début du film (durant laquelle Marie rencontre un recruteur au Jardin Botanique), à ce moment-là Marie n'est pas un fantôme. Elle ne le devient que lorsqu'elle sera poussée par un fantôme/sa mère défunte (enfin c'est que ce que l'on suppose) du haut des escaliers, par vengeance à l'égard du père. Enfin, c'est mon interprétation, elle vaut ce qu'elle vaut, bien sûr.

jfb 15/03/2017 11:55

Le principal défaut du film est son scénario, la direction d'acteurs est moyenne et les acteurs en conséquence moyens. Pour une fois TR est pas trop mal, mis à part la scène finale il où retombe dans un jeu convenu. J'aurai préféré que le film s'arrête avec l'arrivée du curé dans l'église plutôt que terminer sur cette voiture au milieu des champs. Effectivement le film démarre bien; la présentation des personnages, des lieux, et du sujet : l'utilisation d'une technologie dépassée (le Daguerrotype) qui illustre les mutations inarrétables de nos sociétés engendrées par les progrès techniques, tout cela s'enchaine correctement. Une fois la situation en place, KK parsème alors son récit d'apparitions fantomatiques, d'illustrations de disparitions. Malheureusement il se perd un peu dans cette trame d'investissement immobilier. Par contre j'ai bien aimé le jeu évanescent de Constance Rousseau, elle semble disparaître au fur et à mesure des temps de pose et offre une tendresse reposante au milieu de ces hommes accaparés par leur métier.

Richy 14/03/2017 10:56

Bon c'est un peu normal, il est un peu sorti de ses productions habituelles. J'espère juste qu'il enchaînera avec un opus d'enfer !

anne 12/03/2017 17:23

j'aime bien le ton de vos critiques , car vous ne mâchez pas vos mots , très souvent elles me font même rire et puis vous me faites économiser des places de cinéma , car je vois à travers le scénario tout ce qui va me déplaire , la violence extrême , les mises en scène plates , le film social très noir etc , le film cucumélo , finalement quand j'ai éliminé tout ça , j'ai plus grand chose à me mettre sous les yeux .

Chris 13/03/2017 20:08

Merci pour ce gentil commentaire, et à bientôt sur Christoblog. Je vous signale que vous pouvez vous abonner à la newsletter pour ne rater aucun article !