Christoblog

Vincent n'a pas d'écaille

Difficile de parler longuement de ce film qui est tout en ellipse, en litote et en évitement.

Vincent se voit doté de super-pouvoirs quand il est mouillé. Trempé dans l'eau, il devient un dauphin sous amphét, un hydroglisseur en mode perceuse à percussion.

Le film est muet - ou presque - et nous fait découvrir ce monde inquiétant et novateur dans un cadre et avec un style qui rappelle l'ambiance de L'inconnu du lac. Vincent est un monstre, il est hors de la société. Une rencontre amoureuse, une amitié contrariée vont rompre l'équilibre précaire de sa survie parmi les hommes. Le film de Thomas Salvador donne à voir le plus (effets spéciaux mécaniques et non numériques) et le moins (une goutte d'eau sur la main peut-elle renverser la situation ?). C'est à la fois attendrissant et bizarre.

A défaut d'être complètement renversant le film est intrigant, beau et intéressant. Il aurait fait un magnifique moyen-métrage. Sur la durée (1h18), il peine un tout petit peu à tenir le rythme.

Un objet remarquable et remarqué.

 

2e

Commenter cet article

ffred 03/03/2015 09:44

J'ai aussi pas mal pensé à L'inconnu du lac...

Chris 09/03/2015 23:05

En moins bien...

Isabelle de Guinzan 28/02/2015 17:33

Je partage assez votre avis. J'ai trouvé le film vraiment attachant et plein de charme et rien que pour ça je trouve qu'il mérite bien la moyenne. On aurait sans doute pu faire mieux, plus, avec cette belle idée et même avec un budget au ras des pâquerettes. Au niveau du rythme, c'est vrai qu'un moyen métrage aurait peut-être "suffi". Mais j'ai trouvé au film une belle fraîcheur, de la poésie même oserais-je dire et je peux donc vraiment dire que j'ai passé 1h20 vraiment agréable dans ces paysages que j'ai maintenant furieusement envie d'aller visiter ! Il faut juste y aller sans aucun a priori et ne pas s'attendre à voir un film de super héros au sens où on l'entend habituellement...

monsieur prudhomme 28/02/2015 07:57

Ce qui est intéressant dans cette histoire, c'est que les super-pouvoirs de Vincent ne sont pas vus comme une opportunité de sauver le monde, mais plutôt comme un handicap qui le maintient aux marges de la société.