Christoblog

Survivre

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/96/85/49/20502441.jpgDrôle de projet que de porter à l'écran l'aventure de ce marin islandais, seul rescapé d'un naufrage, qui parvint en 1984 à survivre dans l'eau glacée pendant 6 heures, en contradiction totale avec toutes les certitudes scientifiques sur le sujet.

Un peu dubitatif avant le début du film, j'ai été complètement happé par sa justesse de ton. La première partie montre les difficiles conditions de vie sur ces petites îles volcaniques avec un sens aigu du raccourci, et se conclut par la scène très réaliste du naufrage.

Le réalisateur parvient ensuite à retranscrire les pensées du nageur d'une façon extrêmement subtile, grâce à de pseudo vieux films au format carré et aux coins arrondis. Il parvient à susciter l'émotion sur un sujet assez austère, là où échouait dans des conditions similaires Danny Boyle dans 127 heures.

L'après-naufrage est un petit peu moins intéressant à mon goût, mais le film continue toutefois de dérouler sa chronique sans aucune faute de goût.

Le réalisateur Baltasar Kormakur est certainement promis à un grand avenir, si Hollywood ne le mange pas tout cru : il filme en ce moment un polar avec Denzel Washington et Mark Wahlberg.

 

2e

Commenter cet article

Léa C.F. 05/05/2013 22:14

Bonjour Monsieur Chris,
c'est simplement pour vous signaler que les "pseudo vieux films au format carré et aux coins arrondis", sont an fait pour certains de véritables images d'archives. D'un autre "miracle" qui eut sur
cette île, celle où un volcan explosa de manière tout à fait inattendu,et imprévisible. Le miracle provenant du fait que toute l'île fut évacuer, et aucune victime fut déclaré.
Quand au fait que ce projet de film vous paraisse drôle, je peut comprendre, mais pour islandais ce film n'est pas un simple film documentaire, ni un film d'action, de divertissement ou autre. Ce
film est un véritable hommage à tous les marins morts en mer, sachant que ces marins ont permis aux islandais de pouvoir subsister et de vivre sur leurs île, sachant que l'Islande est un pays aux
conditions qui savent se montrer extrême.
Je vous dis simplement cela, et ne le prenez pas a mal, mais je vous trouve un peut dure en vers cette création...


Cordialement
Léa C.F.

Chris 05/05/2013 23:10



Bonsoir, Léa. J'espère ne pas vous avoir blessée avec ma critique. J'ai globalement apprécié le film, comme je le dis dans mon article, et je le conseille dans la colonne de droite de mon blog.
Le procédé des images anciennes, qui mélange donc images d'archive et image de l'acteur principal, est très bien vu, comme je le dis.


Je vous remercie de l'éclairage que vous m'apportez. Cet d'aspect d'hommage aux marins m'avait à vrai dire échappé.



dasola 03/05/2013 14:50

Bonjour Chris, il y a FredMJG qui en parle aussi, je vais essayer d'y aller ce week-end. J'avais bien aimé le film précédent du réalisateur: La cité des jarres. Bonne après-midi.