Christoblog

Punch-drunk love

Luis Guzman et Adam Sandler. Columbia TriStar FilmsPunch drunk love est un objet boursouflé, sans âme, sans souffle, qui ne tient pas dans la durée. Une sorte d'exercice de style qui sert principalement son auteur, par ailleurs réputé colérique et égocentrique.

Le pauvre Adam Sandler essaye de composer un personnage à la croisée de Ben Stiller et de Mr Bean, sorte de sous-monsieur Hulot coincé et caricatural (avec le même costume bleu durant tout le film). Il essaye désespérément de paraître poétique mais l'indigence de l'intrigue et les tics du réalisateur le rendent plutôt ridicule.

Le film n'est donc qu'une succession de saynètes qui constituent autant de courts métrages plus ou moins réussis (l'harmonium, le supermarché, les méchants pas très dangereux, les effets de couleurs, la collection de bons de réduction donnant droit à des miles) mais en aucun cas un long métrage qui se tient.

A la vue de ce très surestimé Punch-drunk love, je comprends mieux pourquoi j'ai été si déçu par There will be blood : on n'y retrouve, bien que très atténués, les mêmes défauts : une afféterie bien prétentieuse dans la mise en scène, une superficialité tape-à-l'oeil, des scènes franchement ratées et des personnages transparents.

Paul Thomas Anderson devrait être plus modeste et penser plus à ses films qu'à lui-même, il deviendrait alors peut-être un peu plus cinéaste.

 

1e

Commenter cet article

Chris 27/07/2010 08:52

Je vais revoir Magnolia à la rentrée voir si je change d'avis à propos de PTA.

mymp 26/07/2010 20:08

Pas si jeune que ça, j'approche dangereusement de la crise de la quarantaine et je suis un cynique patenté...

Pour en revenir à PTA, comparer son cinéma inventif et prodigieux à du clip ou de la poudre aux yeux, c'est un peu facile, surtout There will be blood qui est d'un classicisme formel absolument magnifique, donc rien à voir avec de l'anti-cinéma, et puis qu'est-ce que ça veut dire de l'anti-cinéma ? Rien, la formule est vide.

Punch-drunk love est une véritable symphonie de sens, la caméra de PTA est légère et précise, la mise en scène s'accorde parfaitement avec son personnage et le sujet du film. Je ne comprends pas qu'on puisse dire que c'est de l'artifice puisque par définition, le cinéma EST artifice...

Allez, je retourne dans mon infini et mon au-delà...

ffred 25/07/2010 20:14

J'avais adoré à sa sortie mais je ne l'ai jamais revu. J'ai le DVD il faudra que je revois ca pour une 2è opinion. Je n'ai pas trop aimé non plus There will be blood, son meilleur film reste pour moi Magnolia

Chris 25/07/2010 18:32

Ah, enfin quelqu'un qui m'entends, dans le vide inter sidéral des lecteurs qui ne commentent pas !

Je ne retirerai cet article dans aucun cas, car Punch drunk love n'est pas du cinéma, mon opinion est en-dessous de mes sentiments : c'est du clip, de l'esbrouffe, de l'anti-cinéma, de la poudre aux yeux.

Bon, je comprends toutefois qu'une âme sensible et impressionnable, comme la tienne, mymp, et sûrement beaucoup plus jeune que la mienne, se laisse attendrir par ces agréables chatoiements de lumières non sensiques qui ravissent la pupille, ou par ces plans qui montrent l'harmonium à droite, en face, à gauche, par derrière, par ces travellings filmés très bas, par tous ces gadgets qui ne font pas sens mais qui brillent. A quoi sert tout ce déploiement d'artifices : à rien.

Je ne t'en veux donc pas mon cher mymp, ton blog reste parfait, mais tu es jeune et plein d'enthousiasme, c'est bien. Même quand tu es déçu tu arrives à nous faire croire que tu ne l'es pas (cf Inception), c'est bien. D'un autre côté il faut bien des vieux cyniques comme moi pour rentrer dans le lard des faiseurs à la mode (PT Anderson, Coen, les derniers Scorsese).

Va en paix, vers l'infini, et au-delà.

mymp 25/07/2010 12:19

On va faire comme si je n'avais pas lu (sinon je ne reviendrais jamais ici !), comme si cet article aux arguments qui ne tiennent pas la route n'existait pas, comme si tu avais écrit "ça" sous l'emprise de l'alcool ou sous la menace d'un flingue sur la tempe... Tu as 24h pour supprimer cet article, merci ;)