Christoblog

Pina

Les Films du LosangeSuite à d'amicales pressions de connaissances et de blogueurs réputés ayant plutôt bon goût (ils se reconnaîtront), je me suis hélas décidé à aller voir Pina.

Il faut dire que Les rêves dansants m'avaient enthousiasmés, tout en me familiarisant avec l'univers de Pina Bausch. Malheureusement, autant ce dernier film arrivait à être plus que ce qu'il montrait (au-delà de la chorégraphie il donnait une leçon de vie), autant Pina parvient à être moins que la somme de ce qu'il donne à voir. En d'autres termes, il me fait regretter de ne jamais avoir vu un spectacle de Pina Bausch en vrai, alors que Les rêves dansants me donnait le plaisir de ressentir ce qu'était un spectacle de Pina Bausch, même sans en avoir vu un.

Je ne sais à quoi tient ce sentiment, mais j'ai quelque idée :
- la 3D est pour le coup assez impressionnante (une fois n'est pas coutume), mais presque trop : par moment des effets de brillances donnent l'impression de "trous" dans l'image, l'effet général étant d'assister à une projection d'une sorte de Godzilla post-moderne dans un drive-in cheap de Wuppertal
- les déclarations de vénération de chaque danseur face caméra sont de trop (Pina voyait à travers nous, Pina savait des choses qu'on ne savait pas, Je n'ai toujours connu que Pina, avant de connaître Pina j'étais introverti et peu sûr de moi) : le Tanztheater finit par ressembler à une secte
- les choix de mise en scène sont parfois lourds et peu élégants
- l'idée de faire évoluer les danseurs dans des décors extérieurs donnent des résultats très disparates en qualité

Bref, on a envie de dire à Wenders : ne nous emmerde pas avec ton ego de réalisateur et montre nous les choses un peu plus simplement ! Il y a suffisamment de génie dans la danse de Pina Bausch pour éviter un gros plan sur un tissu rouge !

Filmer un tableau de Picasso en multipliant les effets de manche (gros plan sur l'oeil du minotaure, zoom arrière sur la tâche de rouge en bas à droite, interview de l'encadreur) ne rend pas plus sensible le génie de Picasso.

 

2e

Commenter cet article

Chris 08/05/2011 12:09

@ mymp

Me voilà intronisé Pinailleur en chef par tes soins : c'est trop d'honneur

@ neil

Nos avis ne sont pas si éloignés, moi aussi j'ai beaucoup aimé les chorégraphies, et je trouve justement que Wenders ne leur rend pas totalement justice.

neil 07/05/2011 12:42

Ton avis m'intéresse beaucoup : je suis allé le voir suite aux très bonnes critiques, et sans "ne pas l'avoir aimé", j'ai été déçu.
Et pas pour les mêmes raisons. En fait j'ai trouvé que ce qu'il y avait de bien dans le film c'était la choégraphie de Pina. Et que Wenders ne s'appropriait pas la mise en scène.
J'ai pourtant bien aimé les scènes en extérieur et les effets 3D, mais je ne dois pas assez bien connaitre l'oeuvre de Pina pour apprécier le film à sa juste mesure.

mymp 07/05/2011 11:48

Mouais, encore une fois, tu... pina-illes pour pas grand-chose ;)

Gabriel 06/05/2011 20:32

L'inverse pour moi : j'ai bien aimé les scènes en extérieur, plus punchy et esthétiques, alors que je me suis fait chier la mort pendant les représentations.

La 3D était bien, ouais. Le film, ...