Christoblog

9 mois ferme

http://fr.web.img2.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/229/21022954_20130726170741603.jpgLe burlesque est un exercice difficile dans lequel nous Français avons de la peine à exceller. La réussite magistrale de Dupontel dans son dernier film n'en est que plus remarquable.

Il faut bien le dire, j'ai eu un peu peur au début : mise en scène virtuose (quelle scène de générique, avec un mouvement de caméra ébouriffant !), jeu au cordeau des acteurs, montage speed, le film part sur les chapeaux de roue. Après dix minutes à ce train d'enfer, j'en suis venu à guetter une faiblesse, une faute de goût, un léger dérapage, mais non, Dupontel tiendra ferme la barre jusqu'au bout.

9 mois ferme est donc un moment d'intense jubilation, durant lequel on ne rit pas forcément souvent aux éclats, mais qui donne l'impression d'être tout à coup plus drôle et plus intelligent.

Parmi les points forts du film, citons entre autres les apparitions hilarantes de Jean Dujardin en traducteur de langage des signes, les faux journaux télévisés, les deux scénarios du suicide et de l'accident, tous les seconds rôles (et l'avocat en particulier), et le jeu tout en subtilité de Sandrine Kiberlain, son meilleur rôle à ce jour.

C'est parfait de bout en bout, avec un sens du rythme imparable. Une réussite majeure de la comédie française.

 

4e

 

Commenter cet article

anne 06/03/2016 22:27

film génial , bourré d'inventions , pas une scène sans qu'il se passe de l'inattendu
et puis ouf , cela nous change de ts ces films " sociaux "
une comédie intelligente . c'est bien rare

Joris 04/11/2013 18:22

Très bonne critique. Je suis entièrement d'accord avec toi. Mon avis sur http://scarpecine.wordpress.com/2013/11/04/9-mois-ferme-et-au-bonheur-des-ogres-deux-grains-de-folie/

Chris 04/11/2013 21:39



Merci ! Je découvre du coup ton blog, très intéressant.



Bannish 20/10/2013 19:42

Allez, on va dire qu'au burlesque tout est permis. Mais quand même, on sort de là avec le sentiment d'avoir vu une nouvelle brève et gentille petite comédie à la française...La présence de Sandrine
Kiberlain (long soupir:) m'interdit toute sévérité excessive. Quelques sourires parsèment quand même le film. Mais franchement...franchement, dans le genre sur-côté, Dupontel se pose là.

Wilyrah 17/10/2013 21:15

Pas aussi élogieux que toi mais j'approuve l'appréciation positive :)