Christoblog

J'accuse

Le principal intérêt du film de Polanski est de raconter froidement le déroulement de l'affaire Dreyfus, vu du côté de l'enquêteur Picquart. 

L'aspect didactique du film, qui m'a fait enfin comprendre de quoi il retournait de façon parfaitement limpide, est donc sa qualité principale. La réalisation, sage et efficace, parfois un peu maladroite, n'est pas spécialement à remarquer.

C'est plutôt du côté de l'interprétation qu'il faut chercher les points forts de J'accuse. Si Emmanuelle Seigner est toujours aussi nulle (si elle n'était pas la femme de Polanski, elle ne serait évidemment pas là), le reste du casting est assez impressionnant, avec une pléiade d'acteurs de la Comédie Française, et un Jean Dujardin absolument parfait, sec comme un coup de trique. Sous son influence, le film semble filer vers son dénouement comme une flèche, tendu et ramassé, parfaitement servi par la musique obsédante d'Alexandre Desplat.

Le film donne aussi - et surtout - à penser : la rectitude morale et la volonté de justice sont des sentiments assez forts pour qu'un homme borné et raciste adopte une attitude de Juste. C'est vertigineux.

 

3e

Commenter cet article

anne 26/11/2019 23:47

contrairement à vous mon attention ne s'est pas portée sur les acteurs qui sont pourtant ici dans ce film d'Histoire magnifiquement menés
par un metteur en scène éblouissant
. ce morceau de notre Histoire est raconté de façon limpide , sans fioriture , la tension est constante, le rythme est soutenu , et les prises de vue sont d'une beauté impressionnante. à recommander très fort .

Elisabeth Wall 22/11/2019 09:26

en accord avec votre analyse .... sauf que j'ai trouvé que Jean Dujardin "recitait" .... il est vrai qu'il est difficile de faire face à 'la pleiade d'acteurs de la Comedie Francaise ..... il est interessant d'aller lire quelle etait vraiment la personalité du Colonel Picquart

Chris 22/11/2019 22:16

La personnalité de Picquart est elle très différente de ce que montre le film ?