Christoblog

The descendants

The descendants propose un plaisir devenu rare au cinéma : l'assemblage réussi d'un projet original, d'un scénario qui tient la distance, d'acteurs au top de leurs possibilités, et d'une réalisation intelligente et modeste.

D'abord, je ne pensais pas pouvoir dire un jour que Georges Clooney pouvait être génial. Hors, il est ici renversant, absolument pas en phase avec son image traditionnelle : lourd, bedonnant, dépassé et solide à la fois, presque moche, trompé, perdu. A aucun moment, je ne l'ai vu en Mr Nespresso, c'est dire s'il est bon.

Je ne vais pas raconter l'histoire, mais le pitch est assez connu. Rappelons le rapidement : un homme, dont la femme tombe dans le coma suite à un accident, doit tout à coup s'occuper de ses deux filles et découvre des éléments cachés sur le passé de sa femme.

Le film réussit une sorte de prodige : sa trame est à la fois limpide et complexe, son rythme parfois tendu et souvent paresseux, ses personnages cohérents et évolutifs. Il manie en permanence le chaud et le froid avec une habileté confondante, et sait entremêler drame et comédie comme seuls les Italiens semblaient pouvoir le faire. Une des tactiques d'Alexander Payne est d'utiliser les éléments de son histoire systématiquement à contre-emploi : on a déjà vu que Clooney jouait l'anti Clooney, mais Hawaï est présenté comme un enfer (et en même temps la photographie le magnifie comme le plus beau des paradis), l'homme est le pivot stable autour duquel gravitent des femmes et des filles instables, etc.

Au final, sous la baguette d'un réalisateur particulièrement inspiré, on sort du film en ayant écrasé sa petite larme (ou alors, c'est qu'on a dormi), en ayant par moment franchement rigolé, en ayant été souvent intrigué et avec dans le coeur une palette d'émotions de toutes les couleurs.

Un beau film arc-en-ciel qui ouvre la liste des meilleures productions 2012.

 

4e

Commenter cet article

Monsieur Prudhomme 26/02/2012 19:59

Pour ma part je serais beaucoup plus réservé : conte de fée qui veut avoir l'air vraisemblable et tout entier dédié à la promotion des valeurs conservatrices américaines : la famille c'est bien,
l'adultère c'est mal, il faut sauver l'enfance en danger, gagner de l'argent c'est bien, mais il y a des limites.
La seule chose qui m'a étonné c'est le coté écolo-il-faut-préserver-la-terre-de-ses-ancêtres. C'est la bonne nouvelle du film : les Etats-Unis commencent à se convertir à la préservation de
l'environnement.

Chris 26/02/2012 22:59



Ben non justement, on ne voit pas par exemple que l'adultère c'est mal : elle avait l'air de prendre bien son pied sexuellement et basta !



CHRISTOPHE LEFEVRE 03/02/2012 01:36

Un joli film... avec un excellent George Clooney... Bon, je t'avoue l'avoir vu en VF... Car la seule salle où il était défusé en VOST avait une température pen engageante pour un film se passant à
Hawaï : à peine 13°...

ffred 26/01/2012 12:36

Pour le coup tu t’emballes un peu là...on ne te reconnaitrait presque plus ! Mais c'est vrai que le film est très réussi...moi et mon cœur d’artichaut avons essuyé bien plus d'une larme...

Chris 26/01/2012 13:01



Attention, je ne dis pas que c'est un chef-d'oeuvre renouvelant le cinéma. Simplement, si je cherche des points négatifs, je n'en voit quasiment pas. Et en plus, le film fait plaisir...



Amelie 22/01/2012 22:30

Je pense que ce sera Clooney :
1) Clooney n'a rien gagne depuis "Syriana"
2) Il ne va rien gagner pour "The Ides of March", alors ca ne m'etonnerait pas que l'Academie veuille "faire un geste" en contrepartie
3) Les Golden Globes sont votes par les journalistes etrangers, et je pense que les membres des Oscars seront moins enclins a recompenser un Frenchie inconnu (le quota a deja ete atteint avec
Cotillard !).

Par contre, je pense que "The Artist" ne repartira pas les mains vides : c'est un outsider pour meilleur film, et on pourrait aussi penser a meilleure cinematographie, meilleur scenario etc.

Amelie 22/01/2012 20:13

Oui je l'ai vu en cloture du NY Film Festival en octobre. Ma critique ici : http://cinemachitchat.blogspot.com/2011/10/descendants-2011-mon-pere-ce-anti-heros.html

J'ai ete un poil moins enthousiaste que toi, mais il a quand meme figure dans mon top 10 2011. Clooney repartira surement avec l'Oscar du meilleur acteur dans 1 mois.

Chris 22/01/2012 21:03



Oh, je ne pense qu'il s'agisse d'un chef-d'oeuvre, mais je reconnais le travail bien fait. Quant à l'Oscar, tu ne donnes aucune chance à notre Jean of the Garden ?