Christoblog

A serious man

Michael Stuhlbarg. StudioCanalBof bof.

Les frères Coen et moi sommes fâchés depuis Barton Fink. On ne peut pas s'empêcher de se voir de temps à autres, et comme les vieux couples, j'ai l'impression de ne plus voir que leurs défauts.

En l'occurrence, le reproche principal que je ferai à A serious man, c'est qu'il considère les personnages comme des caricatures, ou des marionnettes, ce qui pour ma part coupe court à toute empathie et génère l'ennui.

Alors, oui, il y a par instant un certain plaisir intellectuel et quelques moments bien vus, comme la bar mitzvah du fils complètement parti après avoir fumé un pétard, mais ... voilà, c'est tout et c'est un peu triste.

Peuvent tellement mieux faire.

 

1e

Commenter cet article

Jérémy 18/02/2010 12:59

J'aime beaucoup plus l'humour déjanté de 'The Big Lebowski' qu'à celui de ce dernier film, qui est basé sur la sobriété totale.
J'ai moins adhéré aussi de façon générale (c'était pas l'hilarité dans la salle faut le dire) mais certaines scènes fonctionnent à merveille. L'acteur - que je trouve excellent car l'exercice est périlleux - en est pour beaucoup aussi.

(PS : je suis peut-être complètement à côté de la plaque, mais est-ce que c'est Chris du BTS ?)

fredastair 14/02/2010 14:28

Ouch, tu es dur! Dans le fond, je suis assez d'accord avec toi : le film est complètement dénué de vie, ce qui provoque un ennui assez considérable. Mais je suis plus clément que toi sur ce film, tu peux d'ailleurs le voir sur mon blog ;)

"A serious man" propose tout de même une vraie réflexion, intelligente et désenchantée, sur l'irrémédiable absurdité de la condition humaine. Je le trouve bien moins creux que beaucoup de films des frères Coen ("The big Lebowski", "Ladykillers", "O'brother"...) dont, à vrai dire, je ne suis pas un très grand fan.

ffred 27/01/2010 23:39

Pas du tout adhéré. Mon plus mauvais Coen !

pierreAfeu 21/01/2010 09:38

Tu es fâché avec les frères Coen depuis un bon moment en fait ! En tout cas, je ne te rejoins pas sur ce film que j'ai trouvé jubilatoire. Les personnages peuvent en effet apparaître comme des caricatures, mais cela ne m'a pas empêché de les trouver touchants dans une ambiance doucement mélancolique.