Christoblog

La prima cosa bella

Micaela Ramazzotti. Wild Bunch DistributionLes critiques sont globalement injustes vis à vis de La prima cosa bella. Certains lui reprochent d'être abusivement tire-larmes, d'autres comparent le film de Virzi à des chefs-d'oeuvre du cinéma italien, en particulier à Nous nous sommes tant aimés de Scola. Or le film est effectivement un mélo, ce qui n'est pas en soi un défaut, et le comparer à des films des années 70 parce qu'il se passe en partie dans les années 70 n'a pas beaucoup de sens.

Anna présente la double caractéristique d'avoir un corps superbe, tout en étant nunuche et optimiste. Cela en fait, aux yeux de certains, une femme volage, ce qui à mon avis est une preuve de strabisme critique. Le film est en effet beaucoup plus subtil dans sa façon d'analyser les rapports entre la mère et son environnement, dont font partie ses deux enfants : Bruno et Valeria. Le scénario alterne les séquences au présent montrant Anna en train de mourir (joyeusement), et les flashbacks reconstituant sa vie. J'admets que le procédé n'est pas d'une originalité folle, mais il fonctionne, avec des variantes plaisantes (le pharmacien).

Le film est servi par une brochette d'acteurs et actrices époustouflants (l'acteur et l'actrice principaux ont emporté chacun un Donatello, équivalent de nos Césars), en particulier Valerio Mastandrea qui joue un fils déprimé, ne s'assumant pas, et perpétuellement en recherche de drogues. Ce personnage de Droopy sous opiacés est vraiment craquant. J'ai également beaucoup aimé le moulin à parole qu'est le mari de Valeria. Je ne pense pas qu'il soit à l'écran sans parler (sauf à la fin bien sûr).

Comme dans tout bon mélo, le film ménage son lot de coup de théâtre : apparition d'un fils caché, mariage inattendu, séparation surprise. La mise en scène est relativement efficace, et parfois spectaculaire (à la limite du vulgaire, c'est vrai).

Un bon moment pour l'été, dans une atmosphère italienne à souhait, à savourer comme une gelato al limone.

 

3e

Commenter cet article

Sam 04/10/2012 03:26

Bonjour je suis Sam,

Je tiens un tableau Excell avec toutes tes notations de film, car je suis un fan. Il n'y a pas de note pour ce film. Un oubli ? Volontaire ? Fais-moi parvenir ça par mail si tu ne veux pas éditer
le message. Je te remercie par avance. J'y tiens !

Sam.

Chris 05/10/2012 20:49



Salut Sam, merci pour ton message qui me fait très plaisir. Lors de la migration d'Allociné à Overblog, toutes mes anciennes critiques ont "perdu" leurs étoiles, et je dois réécrire les articles
un par un, ce qui est très long. Grâce à ton intervention c'est fait pour La Prima Cosa Bella : ***.



neil 17/07/2011 10:32

C'est un joli petit film pour l'été, exactement. Les critiques sont dures avec lui, le film possède un petit charme bien sympathique, sans plus mais c'est déjà pas mal.

Platinoch 12/07/2011 11:12

Chaque été l'Italie nous sort une comédie "dans la grande tradition du cinéma italien" et à chaque fois, quoi qu'on puisse lui reprocher, on en ressort ému mais avec le sourire. C'était déjà le cas avec "Ciao Stefano" (où Valerio Mastandrea trouvait un rôle semblable) ou avec "Le premier qui l'a dit". ça fonctionne encore très bien ici. Et puis, c'est toujours un plaisir de retrouver Stefania Sandrelli!
Pas impérissable, mais un bon moment de ciné!

Jul 11/07/2011 21:42

Je suis bien d'accord avec toi, ce film est mal aimé des critiques alors même qu'il s'agit d'un grand hommage (mais très contemporain) à la comédie italienne d'hier. Par contre Anna n'a rien de nunuche (Micaela Ramazzoti jouait plus les nunuches dans son premier film avec Virzì, ici elle a moins ce côté BB ou Marylin). Elle ne sait peut-être pas répondre au téléphone mais je pense que Virzì voulait plus faire une scène digne des comédies américaines des années 30/40 que de montrer un personnage sans cervelle.
Sinon, une de mes scènes préférées, c'est celle où Bruno ado annonce à son copain qu'il a couché avec sa copine. Et un gros tube tel Born to be alive n'a jamais aussi bien trouvé sa place dans un film :)

ffred 11/07/2011 21:19

Oui une bonne petite surprise, un beau petit film d'été...