Christoblog

Notre jour viendra

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/29/44/19782788.jpgIl a plusieurs genres de mauvais films :
- les mauvais films qui font du fric : a priori, ils sont faits pour ça, rien à dire
- les mauvais films qui auraient pu être bons si le réalisateur ne s'était pas trompé en route
- les mauvais films qui ne cherchent pas à paraître bons (de toute façon ils ne sont pas fait pour vous, je pense à un certain Oncle)
- les mauvais films qui s'en foutent d'être des mauvais films, et voire même qui cherchent à l'être

Dans cette catégorie on peut distinguer les séries B ou Z, fauchées, parfois sympathiques, et les films friqués, sponsorisés, qui sont pour le coup froidement antipathiques.

Notre jour viendra fait partie de ces derniers. Il n'est pas provoquant quand il voudrait être provoquant, ni drôle quand il le voudrait. Vous savez, c'est comme le cousin un peu bourré qui raconte une blague qui ne fait rire personne dans un repas de famille. Tout le monde est un peu gêné et le pauvre gars est pitoyable.

Romain Gavras a les moyens et il s'amuse : voiture de luxe dans les paysages industriels du Nord, habitants demeurés, montgolfière sur fond de coucher de soleil, petite fille rousse qui sort d'on ne sait où et qui regarde la débauche de sieur Cassel, plus cabotin que jamais (mais n'est pas Depardieu qui veut, et Gavras n'est pas Blier). Les roux sont en guerre contre le reste du monde, mais faire un film, ce n'est pas tourner un clip.

Le film est tendance, creux, vide. Il y a peut-être pire, mais je ne l'ai pas encore vu cette année.

 

1e

Commenter cet article

ffred 28/09/2010 19:25

c'est vrai que les critiques sont tout ce qu'il y a de plus objectif !!! :)

Chris 28/09/2010 18:05

1 - je n'ai aucun espoir de battre ffred
2 - avant d'aller voir un film, je ne sais pas si je vais le trouver mauvais
3 - j'ai lu les critiques de la presse après avoir écrit la mienne et visiblement on est une très grande majorité à avoir ressenti la même chose (Critikat : Notre jour viendra cherche à sentir le roussi mais n'exhale qu'une odeur de moisi. Les Cahiers : Hélas, en lieu et place d'esprit grinçant et satirique, nous n'avons droit qu'à un pénible numéro du grand frère Cassel radotant ses gammes périmées d'anar de droite. (...) Même pas punk ! Les Inrocks : Sous l'influence du Blier 70's (Les Valseuses, Calmos...), Gavras n'en reproduit hélas que les tics les plus agaçants, compilation grandguignolesque de futures scènes "cultes" et malaisantes, sans l'humour et la portée libertaire de son maître.)
ETC
En conclusion je pourrais être critique !

Vous êtes jeunes, c'est normal que vous vous faisiez attraper par de la poudre à perlinpinpin (comme MG, par exemple, le film est typiquement son style).

mymp 28/09/2010 16:23

C'est surtout que, dans l'empressement de te battre, il ne comprend plus rien à ce qu'il voit ou ne prend même plus la peine de le faire ;) C'est triste...

ffred 28/09/2010 08:13

Non !!!! On a pas vu le même film ! Moi j'ai adoré ! Tu irais voir n'importe quoi pour me battre alors :)