Christoblog

La taupe

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/29/36/19866788.jpgQuel ratage.

 

Le deuxième film de Tomas Alfredson, réalisateur du sublime Morse, avait tout pour être génial. Une réalisation brillante et classique à la fois, une pléiade d'acteurs hors du commun, des décors très bien reconstitués, une photographie très réussie générant une ambiance sourde et sombre.

 

Il est donc fort étonnant que le film soit au final absolument ennuyeux et même, disons-le, quasi incompréhensible. On assiste, avec un certain dépit, à l'enchaînement d'une suite de vignettes, certes fort jolies, mais dont la cohérence globale est inexistante. Que se passe-t-il ? Que voyons nous à l'écran ? Ces questions m'ont empêché d'entrer dans le film, et pour tout dire, mon degré de concentration n'a cessé de baissé au fil de la projection à mesure que les spectateurs quittaient la salle et que mes assoupissements se multipliaient pour se terminer en un somme réparateur probablement assez long, dont je ne sortis qu'au son de La mer.

 

S'il faut trouver des fautifs, on accusera bien volontiers les scénaristes qui ont tenté de résumer un livre lui-même assez abscons en 2h, alors que la BBC avait à grand peine fait tenir l'intrigue en une série de plus de 5 heures. Le jeu des acteurs, et en particulier celui de Gary Oldman, tout en impassibilité muette, contribue certainement aussi à cette cruelle déception.

 

Une torture compassée, à éviter sous peine de paralysie neuronale généralisée. A moins d'estimer que perdre le spectateur dans un labyrinthe d'images incohérentes constitue le renouveau ultime du film d'espionnage.

 

1e

Commenter cet article

Sasha 15/05/2012 01:17

J'ai bien aimé ce film...Probablement parceque j'ai lu et apprécié le livre, du coup, j'ai été intriguée et agréablement surprise par son adaptation.

Mais je suis sûre que sans avoir lu le livre: 1. Je n'aurai rien compris (les flashbacks sont assez difficiles à identifer quand on ne s'y attend pas), 2. je me serai endormie aussi!

Chris 15/05/2012 18:05



C'est bien ça, je n'ai pas lu le livre effectivement.



Rémi 18/02/2012 22:18

Complètement d'accord avec tout ça ! Un film incompréhensible et chiant à mourir, raté dans les grandes largeurs.

Mon avis ici : http://ilaose.blogspot.com/2012/02/la-taupe.html

Jérémy 18/02/2012 20:11

Je vois qu'on est tous à peu près d'accord. L'image est sublime, techniquement le film est parfait.
Mais je suis comme vous : frustré de ne pas avoir compris grand chose de ce qui s'y déroulait... Je ne suis pas le seul imbécile, ca fait plaisir !

IbZz 17/02/2012 14:15

Je suis plutôt d'accord dans l'ensemble, cela ne m'a pas passionné du tout, et j'ai fini par sombrer dans un semi-sommeil, alors que j'apprécie particulièrement la lenteur au cinéma, et une
intrigue bien ficelée.

Ce qui m'a fort gêné, c'est le jeu d'acteur de Tom Hardy, trop contrasté avec celui de Gary oldman. Autant j'ai aimé les longs regards dans le vide de celui-ci, autant tom hardy m'a paru speedé
avec une sorte de perruque sur la tête. Je pense également qu'avoir vu "Warrior" la veille, que je n'ai pas du tout apprécié, n'a pas joué en la faveur de T.Hardy, alors que je l'avais beaucoup
apprécié dans "Bronson".

C'est dommage, parce que la forme du film est très belle, il n'y a que ce scénario naviguant entre le consensuel et le "trop pressé" qui pose vraiment problème. Peut-etre nécessite t-il une seconde
vision pour être bien perçu?

fredastair 17/02/2012 09:23

On y est tous allés à 22h ou quoi ? C'est vers le milieu du film que j'ai commencé à décrocher et à avoir de sérieuses envies de roupillon.Trop compliqué, jamais compris qui était Karla, qui a
trahi qui et pourquoi etc...

Mais pour moi, le semi-échec du film ne tient pas qu'à ses scénaristes, mais à la manière même dont Alfredson mène son récit : il n'y a pas de rythme, pas de tension, c'est effectivement mort et
morne. Déjà que j'avais trouvé son "Morse" largement (et inexplicablement) surestimé...

"Chef-d’œuvre en carton", c'est bien trouvé ! C'est un peu ça en effet. Il y a quelques jolies choses quand même, dans la réalisation et la composition d'atmosphère(s). Mais ça ne suffit pas. Quant
aux acteurs, à part 2 ou 3 d'entre eux, ils n'ont finalement pas grand chose à jouer (sourcils froncés et visages de marbre) et auraient pu être remplacés par n'importe qui d'autre.