Christoblog

Argo

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/87/65/10/20213715.jpgIl y a quelque chose d'énervant à voir régulièrement les Américains pondre un film bien écrit, bien réalisé, bien joué, dont on ne peut dire de mal qu'en se torturant les méninges (et encore). 

 

C'est ce que réussi cette fois-ci Ben Affleck, auteur du médiocre The town et acteur un peu trop impassible pour être enthousiasmant, en nous emmenant dans l'Iran des années 70 pour suivre une extraordinaire opération d'exfiltration.

 

Argo commence sur les chapeaux de roue avec la reconstitution de l'envahissement de l'ambassade des Etats-Unis à Téhéran, filmé avec une maîtrise et un sens du rythme confondant.

 

Le reste du film est à l'avenant, malin, honnête, tirant certes sur des ficelles un peu trop grosses en fin de parcours, mais d'une efficacité redoutable. Son réalisme est assez sidérant, et le magnifique générique de fin donne une illustration éclatante du travail méticuleux réalisé sur le film.

 

On croise au passage beaucoup d'acteurs de série : Kyle Chandler, le coach Taylor de Friday Night Lights, Bryan Cranston, de Breaking Bad, décidément toujours dans les bons coups (mais jamais avec un premier rôle), Victor Garber, le papa de Sydney dans Alias, qui campe un très bon ambassadeur canadien, Zeljko Ivanek vu dans Big Love et Damages, le corpulent John Goodman échappé de Treme, et d'autres encore. Un vrai festival.

 

Suspense insoutenable et divertissement haut de gamme pour samedi soir.

 

3e

Commenter cet article

julien77140 27/12/2012 11:39

Pas besoin de se torturer les méninges pour trouver quelque chose à redire à ARGO. Son succès aussi bien critique que public me dépasse. Que le film soit "malin", c'est tout à fait vrai: ficelles
éculées et archétypes patriotiques sont tout à fait bien masquées derrière l'apparence démocratique et la construction crescendo du film. Et c'est justement en cela qu'il ne me paraît pas
"honnête". La volonté trop appuyée de se rattacher au "tiré de fait réels", effet de mode qu'Affleck s'acharne à nous rappeler sans cesse (le carton explicatif, les images d'archives intégrées au
début, le générique de fin,...) pour mieux se le réapproprier malhonnêtement dans une logique tout ce qu'il y a de plus convenue de célébration patriotique du héros américain (bien évidemment joué
par lui). S'il tient plus de l'effet que d'un réel talent, ARGO reste un divertissement sympathique mais totalement inconséquent.

Chris 30/12/2012 14:20



Je partage ce que tu dis, j'ai vraiment beaucoup aimé le réalisme, mais on l'oublie très vite. D'ailleurs il n'est pas dans mon top 25.



armelle 29/11/2012 10:15

Une très bonne surprise. Un film qui compte en 2012 car bien ficelé avec un suspense d'enfer. Affleck gagne une pointure de plus.

Ton fils (Antoine) 19/11/2012 01:24

Je suis d'accord avec Bannish, je trouve que ton "suspence insoutenable" est un peu exagéré car, comme Bannish le dit si bien et je me suis fait la réflexion pendant le film, tout se passe trop
bien pour qu'on ait vraiment peur à un moment ! C'est plus un très divertissement (cf Ar-go fuck yourself) qu'un vrai film à suspens!

Chris 19/11/2012 17:58



C'est vrai Antoine, mon insoutenable est un peu exagéré, quoique j'ai été vraiment tendu à plusieurs occasions, par exemple lors de la visite du Bazar. La fin est de toute façon connue, donc
c'est vrai que le suspense est relatif....



Bannish 17/11/2012 18:18

Le climat de l’époque est très bien retransmis, c'est bien l'Iran tel qu'on se le figurait, les acteurs font l’affaire (c’est la fête du poil avec force barbe, moustaches ou rouflaquettes, très
tendance), c’est professionnel, c’est processé, c’est net, c’est propre, c’est conforme. On n’est pas là pour rire, et de fait, c’est aussi un peu chiant.

D’accord pour film « malin et honnête ». Mais je n’ai pas compris « suspense insoutenable » tant tout se déroule impeccablement, quasi sans anicroche, conformément à la clause 17 de l’annexe 3 du
cahier des charges de la procédure B2. Je mettrais dans la catégorie des films à voir en hiver et en famille:)