Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Christoblog

Tromperie

Tromperie est un Desplechin conceptuel, très fidèle à Philipp Roth, qui lui-même est un écrivain obsessionnel et intellectuel.

Le résultat manque donc logiquement de chair, malgré la prestation assez convaincante et sensuelle de Léa Seydoux, aux côtés d'un Denis Polydades plus cérébral. 

Il est ici longuement question des Juifs et de leur pénis, de l'absolu nombrilisme de l'artiste, à travers de longs échanges verbeux sans grand intérêt. L'alchimie entre les deux personnages principaux est faible, et la mise en scène de Desplechin assez belle, comme pour compenser l'ennui que génère la logorrhée échappée du livre de Roth.

On retiendra de cet exercice de style pesant quelques scènes amusantes (le procès) ou émouvantes (Emmanuelle Devos). Pour le reste, le film plaira aux fans de Roth ou à ceux de Desplechin.  

Arnaud Desplechin sur Christoblog : Un conte de Noël - 2008 (****) / Jimmy P. - 2013 (**) / Trois souvenirs de ma jeunesse - 2014 (***) / Roubaix, une lumière - 2019 (****)

 

2e

Commenter cet article

M
Je suis tellement d'accord ! Je trouve aussi (à la décharge de Roth que j'aime bien) que le sérieux pesant de Podalydès et de Desplechin rend mal l'humour de Roth et transforme les conversations tendues du "roman" en des satisfactions narcissiques (et machistes) devant des femmes souffrantes, pleines de bonne volonté, voire un peu ridicules. J'en suis sortie exaspérée.
Répondre