Christoblog

Ad astra

Le nouveau James Gray commence comme se déroulait le précédent, le très beau The lost city of Z :  une narration douce et empathique, quelques morceaux de bravoure relativement peu spectaculaires, un personnage éthéré et neurasthénique, des péripéties assez inattendues.  

La partie de déroulant sur terre puis sur la lune est ainsi assez plaisante à regarder, même si les films d'auteurs se déroulant dans l'espace commencent un peu trop à se multiplier, et parfois à se ressembler (de Seul sur Mars à Gravity, en passant par High life et  First man, en attendant Proxima).

Arrivé sur mars, les choses de gâtent. Alors que les qualités de filmeur poétique de Gray s'exacerbent (les salles de repos, le lac), les défauts du Gray scénariste s'aggravent. On est de moins en moins intéressé par cette relation au père beaucoup trop simpliste, et le personnage de ce dernier s'avérera tristement quelconque. 

Dans toute la dernière partie, le producteur Brad Pitt regarde beaucoup trop James Gray en train de se regarder filmer son acteur Brad Pitt, et je me suis bien ennuyé. Le film sombre progressivement dans une sorte de panthéisme malickien assez détestable pour se finir de la pire des façons possibles.

C'est dommage car Ad astra commençait plutôt bien.

James Gray sur Christoblog : The lost city of Z - 2016 (***) / The immigrant - 2013 (*) / Two lovers - 2008 (***) / La nuit nous appartient - 2007 (**)

 

2e

Commenter cet article

Maxwell 20/09/2019 14:48

Seul sur Mars, film d'auteur ? Euh... mouais !

Chris 22/09/2019 20:14

C'est vrai que j'ai hésité à le mettre, c'est limite. Par contre je dois ajouter First man.

Bellin 19/09/2019 21:38

Après "Portrait de la jeune fille en feu " (que notre critique préféré flingue), c'est le chef-d'œuvre de J. Gray – épopée de l'intime – devant quoi il chipote et fait la fine bouche. Récemment, seulement 2 étoiles pour "Une grande fille", c'était poussif (quelle œuvre magistrale !). Par contre, les séries TV génialissimes… Décidément, une rentrée de CHRISTOBLOG surprenante et rabat-joie. (Ou bien une façon un brin élitiste de te démarquer ?) Quoiqu'il en soit, ma fidélité cinéphilique t'est acquise. Il n'empêche...

Chris 19/09/2019 21:51

Je ne fais pas exprès ! Le Sciamma est vraiment très moyen, je ne comprends pas du tout l'engouement pour ce film quelconque. Pour Ad astra, ce n'est pas pareil : je suis déçu car j'attends toujours beaucoup de Gray. Mais là, il y a clairement un problème de scénario et d'omniprésence du personnage de Brad Pitt.
J'ai vu de bons films à Cannes qui vont sortir dans les semaines à venir, heureusement : Bacurau, Port authority, Alice et le maire, Les misérables, Chambre 212 !
Et puis j'ai mis **** à So long my son et Roubaix une lumière
En tout cas merci pour ta fidélité !