Christoblog

Braddock America

Découvert dans la passionnante sélection ACID l'année dernière à Cannes, Braddock America est un documentaire à l'atmosphère springsteenienne, dévoilant la déchéance d'une ville minière américaine.

Mélange d'images d'archive intéressantes et de témoignages frontaux (comme chez Herzog, dans Into the abyss), le film génère de beaux moments d'émotion. Le travail de Jean-Loïc Portron et Gabriella Kessler permet également, au-delà de son thème principal sidérurgique, de pénétrer de plain-pied dans la vie d'une ville moyenne américaine : match de base-ball, séance de conseil municipal, problèmes d'obésité évidents, prédicateurs, kermesse. On a rarement été aussi profondément immergé dans l'Amérique profonde.

Le film est très joliment réalisé, avec un sens du placement de la caméra qui semble inné, et une poésie diffuse qui évoque la fin d'un monde. On est sidéré par certaines images de rues constituées de maisons abandonnées, que la mairie n'a même pas les moyens de détruire.

Un joli film, malheureusement très mal distribué.

 

2e

Commenter cet article

LastMahican 20/03/2014 18:28

excellent je trouve, en tout cas à voir

dasola 18/03/2014 16:16

Bonjour Chris, sorti dans deux ou trois salles à Paris, j'espère le voir avant qu'il ne soit trop tard. Bonne après-midi.

Chris 18/03/2014 20:04

Cela te plaira, je pense.

anne 16/03/2014 16:16

et ben , ça ne doit pas être gai !!

NOLA_BUNK 14/03/2014 19:16

Je ne comprends pas la note du coup... Mais ça me confirme ce que je pensais. Je dois voir ça.