Christoblog

Les salauds

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/078/21007806_20130523112205469.jpg

Au dernier festival de Cannes, les personnalités présentes dans la salle lors de la projection du dernier film de Claire Denis (Leo Carax, Catherine Deneuve, Béatrice Dalle, Jane Campion) montraient bien l’estime de la profession pour cette réalisatrice.

Les salauds, adapté de façon très lointaine du Sanctuaire de Faulkner, s’annonçait sulfureux, mettant en scène un Vincent Lindon plus lindonien que jamais, essayant de percer à jour un terrible secret, gardé collectivement par toute une famille.

Au cœur de ce secret, et ce n’est pas spoiler de le dire car les premières images du film sont explicites, des abus sexuels pratiqués collectivement sur une jeune fille. On voit assez bien le but recherché par Claire Denis : faire un film d’une noirceur absolue, un labyrinthe étouffant dans lequel s’égare un héros a priori intègre , une œuvre dans laquelle le mal rôde, omniprésent.

Le résultat ne pas convaincu : d’une part le mal ne parvient pas à être si terrifiant que ça, et d’autre part la façon dont le film sème un peu confusément des fausses pistes m’a profondément gêné (les sauts temporels, l’homme des premières scènes, le vélo du garçonnet dans la forêt, le dernier plan). Les liaisons avec la situation économique actuelle sont un peu trop appuyées (le méchant est évidemment un monstre capitaliste), et certaines scènes manquent à l’évidence de réalisme (l’accident) alors que l’ensemble adopte plutôt une tonalité dans un registre connecté au réel.

Le film ressemble à un brouillon, comme si Claire Denis avait voulu filmer quelques idées brillantes sans avoir véritablement la volonté d’en faire un film complètement maîtrisé. A noter toutefois que l’ambiance musicale, animée entre autre par Tindersticks, collaborateurs habituels de la réalisatrice, est excellente.

Imparfait.

 

2e

Commenter cet article

Alain 02/09/2013 16:01

Pour le coup, je te trouve également très indulgent. J'enrage d'avaler des kilomètres et payer une place pour un film que j'ai trouvé prétentieux et médiocre. Le plus, avec un peu d'envie aussi,
reste de lire tes critiques pour me tenir informé avec tes avis toujours pertinents. Bonne soirée

Chris 05/09/2013 20:41



J'ai beaucoup hésité à lui mettre la note la plus basse, et je crois bien que je vais finir par le faire.... C'est bien pauvre en effet comparé à des bijous de sensiblité comme Ilo Ilo ou Magic
Magic.



Wilyrah 08/08/2013 01:28

Tu es plus indulgent que moi mais globalement nous sommes d'accord.

Il y a l'idée d'un film. Le résultat n'est absolument pas convainquant. C'est brouillon, inutilement alambiqué et malsain. Et surtout, ça ne fonctionne pas et ça devient gratuit.

Chris 22/08/2013 21:23



Oui, je trouve que j'ai été gentil...



ffred 07/08/2013 22:56

C'est complètement raté oui ! A la limite du nul... : http://lecinedefred2.over-blog.fr/les-salauds

Chris 22/08/2013 21:23



Oui, finalement tu as raison.