Christoblog

Après la nuit

J'ai vu ce film au Festival de la Roche sur Yon en 2013 et je garde le souvenir d'une photographie magnifique et d'une mise en scène impeccable. 

Le film était projeté dans un cinéma situé dans une zone commerciale et c'était un peu suréaliste de voir le réalisateur Basil da Cunha, suisse d'origine portugaise, venir présenter son film devant trois pékins égarés à côté du Quick.

Le scénario est à la fois légèrement vaporeux et pas très original, mais le film vaut peut-être le déplacement si vous aimez la poésie des balades nocturnes dans les quartiers mal famés et les personnages à tronches. Il annonce potentiellement l'émergence d'un cinéaste doué, capable de capter une atmosphère (ici celle du quartier des immigrés cap verdiens de Lisbonne) et de diriger habilement des acteurs.

Un plaisir sensoriel, pour ce qui peut être vu comme un quasi-documentaire.

 

2e   

Commenter cet article