Christoblog

Mercenaire

Bonne surprise de la dernière Quinzaine des réalisateurs, Mercenaire est un premier film tout à fait prometteur.

Sacha Wolff nous fait d'abord découvrir les îles Wallis, et ne serait-ce que pour cette raison, le film mérite d'être vu.

Les paysages sont superbes (le film a été tourné en Nouvelle-Calédonie) et le film donne un bon aperçu de la complexité culturelle wallisienne.

Pour ce qui est de la partie tournée en France, le film réussit ce que j'ai rarement vu au cinéma : montrer le monde du sport sans indulgence, et avec un grand degré de réalisme. Là où échouait le pourtant talentueux Samuel Collardey avec Comme un lion, sur le milieu du football, Sacha Wolff le réussit ici avec le rugby. 

Agents verreux, triche anti-dopage, joueurs sous-payés : le tableau est glaçant, mais jamais pénible à regarder. La force morale du personnage principal tient toute l'architecture du film sur ses (solides) épaules, et le réalisateur réussit parfaitement son coup en maniant habilement les ellipses. Il évite intelligemment clichés et faute de goût.

Sensible, malin, délicat.

 

2e

Commenter cet article

Martine 08/10/2016 14:04

Ce n'est pas à Wallis que sont tournées les scènes outre mer mais en Nouvelle Calédonie !!!
Vous me direz... c'est la France! Et les deux îles sont voisines dans le Pacifique !

Chris 08/10/2016 18:58

Merci de la précision. Les paysages sont magnifiques quand même !

cyclo33 06/10/2016 22:53

Avec un tel enthousiasme, ça méritait bien trois étoiles, non ?

Chris 06/10/2016 22:56

J'hésitais, mais vous avez raison, j'en ajoute une...