Christoblog

Sur le chemin de l'école

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/167/21016728_20130701125248747.jpg

Le principe du film est simple : suivre 4 collégiens, habitant dans des contrées très inhospitalières, sur le (long) chemin de l'école.

A partir de cette bonne idée, on imagine quel bijou aurait pu concevoir un Depardon, par exemple. Mais Plisson est à Depardon ce que Clayderman est à Chopin.

D'abord, je n'ai pu m'empêcher de penser à de nombreuses occasions que ce qui nous était proposé était arrangé, voire scénarisé, à l'exemple de cette pseudo attaque d'éléphant qu'on ne voit jamais (un bruitage significatif nous suggère que la bête est toute proche, mon oeil oui).

Ensuite il faut signaler que le film est principalement (exclusivement ?) distribué en VF. Quelle horreur d'entendre ces voix mal calibrées nuire au sentiment d'immersion qu'on devrait éprouver. Une catastrophe.

Enfin, le film ruisselle de bons sentiments pontifiants, à l'image de cette introduction énoncée avec une voix de prélat constipé, qui a le mérite d'anoncer la couleur : dans ce film, les sentiments négatifs seront bannis et tout le monde sera bien gentil (sauf le méchant muletier marocain, bouh !).

Surnagent dans cette océan de guimauve indigeste les magnifiques paysages du Kenya, de Patagonie, d'Inde et du Haut Atlas. C'est trop peu.

 

1e

Commenter cet article

Bannish 02/10/2013 21:19

Houla, comme tu y vas Jeannot ! Je n’ai pas l’honneur de t’avoir été présenté, alors tu voudras bien t’en tenir à notre objet : un film. Un film que je suis allé voir, pour lequel j’ai payé ma
place et qui me tentait beaucoup par son objet, par ses promesses.

Mon opinion est seulement à la hauteur de ma déception. Ce film n’est pas bon. Je le dis sur un site dédié à ce type d’échanges, en mode ‘viril mais correc’, et sans pour autant demander un
quelconque remboursement de mon ticket.

Jeannot, Jeannot, en vérité je te le dis, tu t’inquiètes et tu t’agites pour bien des choses; une seule compte : tu peux avoir ton avis, élogieux ou sévère, qui, pour peu qu’il traite du film, et
pas de moi, sera tout aussi respectable que le mien.

Jean Galard 01/10/2013 10:58

Je vous plains d'être aussi blasé. Vous représentez tout ce qu'il y a de moche dans ce pays : le mauvais esprit, le dédain et un sentiment de supériorité sans fondement.

Je vous plains sincèrement.

Chris 01/10/2013 13:58



Dans mon malheur, je dispose d'un grand réconfort : celui de vous avoir pour lecteur.



Bannish 30/09/2013 21:08

Oui, à interdire absolument aux plus de 10 ans. Grosse tromperie sur la bande annonce, tu parles d'un documentaire ! c'est ennuyeux, dicté, mal joué et débilisant. Pour les moins de 10 ans,
éventuellement, mais en en parlant avec eux après. Fuckin' fake.