Christoblog

Quels seront les bons films de 2012 ?

Bonne année dans les salles !

 

takeshelter-copie-1.jpg

 

En attendant mon top 2011, voici une petite liste des films les plus attendus de l'année.

 

Côté des gros calibres américains, tout le monde aime déjà sans l'avoir vu The dark knight rises, de Christopher Nolan. L'année sera aussi celle de Tim Burton qui devrait sortir deux films : Frankenweenie et Dark Shadows. Spielberg célébrera une amitié entre un jeune homme et un cheval (Cheval de guerre), Di Caprio jouera Gastby le Magnifique dans le film de Baz Luhrmann, et les super-héros seront de retour (The amazing spider-man de Marc Webb, Sherlock Homes 2 de Guy Ritchie,  Avengers de Josh Wedon, Jack et le tueur de géants de Bryan Singer). Le nouveau Coppola, au script torturé (Twixt) sera visible au festival de Gérardmer avant d'arriver dans les salles. Sont également prévus un thriller violent signé Soderbergh (Haywire), un Cronenberg prometteur (Cosmopolis), un nouveau Ridley Scott (Prometheus), un film se déroulant dans l'espace d'Alfonso Cuaron (Gravity). Dès janvier nous découvrirons un biopic d'Eastwood (J. Edgar) et un remake de Fincher (Millenium). Les frères Farrelly proposeront une nouvelle comédie (The three stooges), ainsi que Jude Appatow (This is 40). On regardera avec curiosité de nouveau film du québécois Jean-Marc Vallée, auteur de C.R.A.Z.Y. : Café de Flore, énorme succés au box-office canadien.The dictator de Larry Charles, avec Sacha Baron Cohen, divisera probablement la critique.

 

L'année US devrait se terminer en fanfare avec le western de Tarantino Django Unchained, au casting de rêve (Di Caprio, Kurt Russel, Samuel L. Jackson...).

 

Le début d'année mettra à l'honneur la fine fleur du cinéma indé US avec Take Shelter de Jeff Nichols, Detachment de Tony Kaye et Martha Marcy May Marlene de Sean Durkin, en attendant Take this waltz de Sarah Polley. 

 

The place beyond the pines, deuxième film de Derek Cianfrance (Blue Valentine), avec Ryan Gosling, est annoncé en  septembre.

 

Côté France, on notera le retour du film à sketch avec Les infidèles qui sonnera comme le manifeste d'une nouvelle génération de réalisateurs et acteurs français (Kounen, Hazanavicius, Cavayé, Lellouche, Dujardin). Tout le monde attendra Valérie Donzelli au tournant avec son prochain film (Main dans la main). Ceux que Donoma ont enthousiasmé se rueront sur le deuxième film de Carrénard (Faire l'amour).

 

Certaines pointures héxagonales honoreront 2012 de leur production : Vous n'avez encore rien vu d'Alain Resnais, Jimmy Picard d'Arnaud Desplechin, L'écume des jours de Michel Gondry, Adieu Berthe de Bruno Podalydes, De rouille et d'os de Jacques Audiard, Après mai d'Olivier Assayas. Et enfin toute une génération ira voir le nouvel opus de Leos Carax (Holly motors), 10 ans après Pola X.

 

L'international des auteurs proposera entre autres : Isabelle Huppert actrice chez Hong Sang-Soo (In another country) et Brillante Mendoza (Captive), Kiarostami tournant au Japon (Like someone in love), un nouveau documentaire sur la peine de mort signé Herzog (Into the abyss), Haneke peut-être à Cannes (Amour), comme Wes Anderson (Moonrise kingdom) et pourquoi pas le canadien Xavier Dolan (Laurence anyways). Les esthètes iront voir Faust d'Alexandre Sokourov, Lion d'or à Venise. On verra peut-être aussi en 2012 L'histoire du cranage d'Arkanar d'Alexeï Guerman, en tournage depuis 10 ans, en post-production depuis 4 ans, film culte an attente permanente de sortie par la faute du perfectionnisme maladif de son auteur. Ceux qui ont aimé le beau Valse avec Bachir se délecteront du nouveau film d'Ari Folman (The congress), tourné en partie avec le même procédé et se déroulant en 2030. Quentin Dupieux (Steack, Rubber) continuera à faire joujou dans le bac à sable avec Wrong.

 

En provenance d'Asie sont attendus le nouveau Tsui Hark (The flying swords of dragon gate), Tokyo goen de Shinji Aoyama,  The grand master de Wong Kar-Wai, Miracle d'Hirokazu Kore-Eda et Saudade de Katsuya Komita (primé au festival des 3 continents à Nantes). Park Chan-Wook devrait sortir en 2012 son premier film américain (Stocker) et Bong Joon-Ho commencera en mars à Prague le tournage de son nouveau film : un thriller postapocalyptique inspiré d'une BD française, Le Transperceneige.

 

J'attendrai enfin pour ma part la nouvelle réalisation de deux jeunes réalisateurs que j'ai à l'oeil : La taupe de Tomas Alfredson (Morse) et Les hauts de Hurlevent d'Andrea Arnold (Red road, Fish tank).

 

Côté animation, le nouveau Pixar Rebelle fera l'actualité de l'été, et on verra aussi la nouvelle production des studios Ghibli La colline aux coquelicots. L'année sera marquée par le retour de la bande de Wallace et Gromit : Peter Lord signera Pirates !

 

En vrac, quelques films en plus que j'ai oublié : le nouveau James Bond, Skyfall, dirigé par Sam mendes, Bilbo le Hobbit de Peter Jackson, les franchises Twilight 5, Madagascar 3, L'age de glace 4, Jennifer Lawrence, l'actrice de Winter's bone dans un film de SF Hunger Games, Extrêmement fort et incroyablement près de Stephen Daldry avec Tom Hanks, d'après le roman de Froer, The flowers of war de Zhang Yimou avec Christian Bale, Tyrannosaur, film britannique de Paddy Considine multi-primé ...

 

 

Et vous, qu'attendez vous en 2012 ?

 

Commenter cet article

Ben 02/01/2012 21:27

Super article qui brosse bien notre futur affichage cinématographique. j'attends beaucoup du Nolan, et aussi de Bong Joon-Ho, le projet avait tellement pris de retard que j'avais peur qu'il ne se
fasse jamais, il sortira pas avec un moment mais bon, soyons patient. Sinon curieux du prochain Park Chan Wook.

Chris 02/01/2012 22:59



Merci, c'est vrai que présenté comme ça, et en pensant qui nous en manque plein, c'est assez excitant !



Amelie 02/01/2012 05:12

Merci pour cette liste très complète ! J'attends avec impatience les nouveaux opus de Burton, Tarantino et Gondry.

Parmi les gros calibres américains, j'ajouterais deux films incontournables : "Twilight Breaking Dawn Part 2" (qui sera probablement mauvais), et "The Hunger Games" (qui semble beaucoup plus
prometteur).

jujulcactus 01/01/2012 18:47

Tu as ma permission toute entière ;)

Il me semble que tu aimes beaucoup Hirokazu toi aussi, et je crois que son "Miracle" (qui est parfois nommé "I wish") sort cette année mais il y a pas de date officielle et si ça fait comme "Air
doll" on peut s'attendre à un gros délais... Maintenant j'ai vu la bande annonce, il a été dans quelques festivals et est déjà sorti dans certains pays asiatiques donc il devrait arriver en cours
d'année .. J'espère ...

jujulcactus 01/01/2012 16:58

Beaucoup de films attrayants à venir en effet :)
Pour ma part grosse attente sur "Tyrannosaur", "Miracle" le nouveau film de Kore-Eda Hirokazu, "Take this Waltz" de Sarah Polley avec Michelle Williams, "The Place beyond the pines" le deuxième
film du réalisateur de "Blue Valentine", ou encore "Extrêmement fort et incroyablement près", "Flowers of war", "Stoker" ...

"Take Shelter", "Martha Marcy May Marlene", "Millenium", "Detachment" c'est pour très bientôt...

Et puis année prometteuse pour le cinéma d'animation avec "Rebelle" de pixar, "Pirates!" du réalisateur de "Wallace et Gromit", les suites de "L'age de glace" et de "Madagascar", plus le petit
dernier de chez Ghibli ...

& sinon BONNE ANNEE Chris ;)

Chris 01/01/2012 17:41



Merci de ton commentaire, je reprendrai quelques unes de tes infos dans mon article avec ta permission, j'ai totallement zappé l'animation par exemple.



pierreAfeu 01/01/2012 16:18

Ça c'est du bon boulot !!! Je n'attends pas le Nolan non plus... Mais Arnold, Resnais, Dolan, Cuaron, Alfredson, Burton, Tarantino, Joon-Ho oui... et le Cronenberg aussi bien sûr (je suis en train
de relire Cosmopolis, et je dois avouer qu'il ne m'enthousiasme pas davantage qu'à ma première lecture, mais Cronenberg peut en faire quelque-chose de très bon).

Chris 01/01/2012 17:43



Hé oui, de longues heures de recherches sur Internet et une lecture attentive de Studio, des Cahiers et autres... Je ne connais pas le roman Cosmopolis, et n'ai rien lu de DeLillo à ma grande
honte.