Christoblog

Promets moi

Mirjana Karanovic. Jean-Marie LeroyAlors voilà. Je suppose qu'il faut tomber amoureux de l'actrice principale pour apprécier ce film de Kusturica (pas très dur comme vous pouvez le constater à gauche).

Sinon, et c'est mon cas, vous resterez dubitatif face à un grand déballage serbo-foutraque dans lequel un burlesque à la Tati côtoie l'image léchée et acidulée d'une Amélie Poulinovitch.

Pourtant, bien que le film m'ait copieusement exaspéré (l'homme volant, c'est vraiment n'importe quoi) j'ai du mal à en écrire le plus grand mal. C'est comme si le conflit entre le bandit moustachu (un Groucho Marx qui veut reconstruire les twin towers en Serbie) et les deux frères chauves suscitait en moi une sorte de plaisir coupable, du genre : je lis des BD sous les draps quand j'ai 8 ans.

Il reste l'actrice et ses chapeaux, et le jeune acteur, tous deux très intéressants, et quelque chose de grand qu'on devine de la part de Kusturica, comme l'écho du génie enfoui sous la meringue et les effets trop appuyés.

 

Un drôle de film, à défaut d'être un film drôle.

1e

Commenter cet article

Gagor 06/08/2010 21:31

Kusturica est un de mes cinéastes favoris, Chat noir chat blanc un des films que je pourrais regarder des milliers de fois sans jamais en être lassé. Par la joie et la vie qui se dégagent de tous ses films, j'ai toujours été émerveillé par ceux-ci... Et je n'ai pas honte de dire que pour moi, Promets-moi, c'est un grand film (de plus) de Kusturica. Autrement dit, un vrai bonheur, à l'état pur, et pas seulement pour les beaux yeux de l'actrice...