Christoblog

Bee movie

Paramount Pictures FranceIl arrive qu'un film d'animation soit un chef d'oeuvre (Le voyage de Chihiro), qu'il soit éblouissant (Azur et Asnar), tout simplement réjouissant (Schrek, l'Age de glace) ou attachant (Le roi Lion, Ratatouille).

Mais complétement nul comme l'est Bee movie, c'est rare. Les personnages principaux, Bee et la fleuriste, n'ont aucune profondeur psychologique et leur relation est totalement improbable, on n'y croit pas une seconde.

 

L'intrigue est à la fois squelettique et alambiquée, ce qui constitue un exploit en soi : quel gamin de 5 ans pourra s'intéresser à un procès de 15 minutes à propos du droit des adultes à consommer le miel des abeilles ? Les morceaux musicaux et les personnages secondaires qui peuvent sauver ce genre ce film ne sont pas non plus au rendez vous.

En bref c'est le pire spectacle pour enfant vu depuis longtemps et une grosse déception de la part des studios Dreamworks qui nous avaient habitué à mieux. 

 

1e

Commenter cet article