Christoblog

Martha Marcy May Marlene

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/00/54/19963031.jpgIl est des films bien mystérieux dont objectivement on peut dire qu'ils regroupent beaucoup de bonnes choses, mais dont le résultat final est décevant.

 

MMMM fait partie de ces productions prometteuses qui semblent perdre le fil de leur histoire en route.

 

Martha a passé deux ans dans une secte, elle s'échappe et vient vivre chez sa soeur et son beau-frère. Le film zappe continuellement entre les deux périodes, d'une façon il faut le dire à la fois très élégante, et totalement insignifiante.

 

En réalité, le sentiment d'empathie qu'on (devrait) éprouve(r) pour Martha se perd quelque part, dans un non-jeu qui peut faire passer la prestation d'Elizabeth Olsen comme remarquable, ou dans une sorte de vertige baba cool qui fait ressembler la secte (qu'on voudrait sanguinaire, satanique ou à tout le moins perverse) à une riante réunion de moniteurs de colo un peu barges, Woodstock style.

 

Tout cela est estampillé Sundance pur jus (MMMM y fut sacré meilleur drama) avec les avantages (une réalisation soignée, des idées, un scénario original) et les défauts (une certaine pose qui se reflète dans le titre, un understatement narratif permanent). Pour juger d'un film, la fin est souvent une sorte de juge de paix : elle ressort ici de la catégorie énervante, ouvrant une nouvelle piste pour la fermer brutalement. Horripilant.

 

2e

Commenter cet article

Amélie 08/03/2012 14:45

Certes, certes. Mais en même temps, ils l'ont laissée partir sans trop de problèmes (cf. la scène de début dans le café).

Chris 08/03/2012 18:23



Exact, mais ce n'est pas le gourou qui est là, lui court à l'inverse....



Amélie 08/03/2012 01:45

Oui Chris, la fin est frustrante sur le coup, mais au fond ça fait plaisir de faire travailler son imagination (on avait déjà eu ce débat ici avec "Shame" !).
Moi aussi je pense qu'elle est juste parano, mais c'est une interprétation personnelle.

Chris 08/03/2012 07:25



Pourquoi le serait-elle ? Le gourou risque gros et peut tenter quelque chose ... par exemple pour cacher où disparaissent tous les bébés filles...



Marcozeblog 07/03/2012 22:02

Euh ... non, je ne pense pas. juste un peu (beaucoup) de parano de la jeune fille et du spectateur ...

Marcozeblog 07/03/2012 21:37

La fin m'a rendu perplexe sur le moment, mais finalement c'est une sacrée idée originale, non ? Au contraire, il a très bien réfléchi la fin, je pense.

Chris 07/03/2012 21:55



Bon, j'en ai marre de rien dire sous prétexte de pas spoiler : est ce qu'il vaut tous mourrir assassiné par le gourou qui l'a retrouvé grâce au coup de fil imprudent qu'elle a passé, oui ou merde
?



Emilie 06/03/2012 14:13

est ce que qqn peut me confirmer que ca se finit sur ... ben rien. Je voulais etre sure qu'on n'a pas coupé la fin au montage parce que franchement, je suis décue. On est embarqué dans
l'atmosphere, la paranoia mais alors la queue de poisson à la fin... du grand art!

Chris 07/03/2012 17:05



On ne peut rien déduire des derniers plans, c'est vraiment horrible, on dirait effectivement qu'il manque une bobine. Typique du gars qui ne sait pas comment finir. Un peu comme dans Take Shelter
d'ailleurs.