Christoblog

La vie rêvée de Walter Mitty

http://fr.web.img5.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/13/12/16/15/37/548553.jpgLe nouveau film de Ben Stiller, lancé par un intense matraquage médiatique, mérite-t-il d'être vu ?

Eh bien, oui pour sa première partie, et non pour sa seconde.

Le début du film est en effet à la fois beau et intrigant. Le générique est par exemple très joli, avec ces textes qui s'incrustent dans le paysage urbain. Les premières scènes ont un charme certain, même si Ben Stiller surjoue un peu dans le non-jeu, si je puis dire.

Lorsque Walter est perdu dans la lune, ou imagine d'improbables développements aux situations réelles, les trouvailles visuelles fonctionnent parfaitement bien. L'association d'un certain réalisme (la disparition du magazine LIFE comme toile de fond), d'effets visuels époustouflants et d'un casting très juste (par exemple la beauté non conventionnelle de Kristen Wiig) rend le film très séduisant.

Lorsque Walter Mitty part au Groenland, c'est encore très beau : qu'est-ce qui est vrai dans ce que l'on voit ? Vit-il vraiment ces aventures ? Le passage islandais marque une première dégradation : si les paysages sont superbes, la longue descente en skate est un peu too much.

La deuxième partie du film se dégrade alors progressivement : de la magie tendre du début, il ne reste plus grand-chose. L'imagination de Walter n'est plus visualisée, et le voyage en Afghanistan est confondant d'auto-congratulation ushuaïesque et esthétisante, ego-trip pénible à regarder, jusqu'à cette scène ridicule de football inter-culturel en plein Himalaya.

Raté sur la fin. Dommage.

 

2e

Commenter cet article

Geekbusters 09/01/2014 02:25

Un peu long à se mettre en place, paradoxalement, j'ai moins aimé la première partie que la deuxième. Mais au final, peu d'émotions sont ressorties de ce film pour ma part. Stiller, Wiig et Penn
n'y auront rien changé. Dommage.

Chris 11/01/2014 12:36



C'est vrai, le film procure peu d'émotions .... un comble au vu de son sujet.



тном ряи 05/01/2014 20:09

Quelques maladresses effectivement, un côté carte-postale assez facile mais un joli moment malgré tout. Impeccable pour les vacances :)

tinalakiller 05/01/2014 10:36

je ne suis pas trop d'accord avec toi, pour ma part, j'ai adoré du début jusqu'à la fin