Christoblog

L'art d'aimer

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/80/32/19805623.jpg

L'art d'aimer est constitué de petites histoires qui ne se connectent que de façon très artificielle.

Ces petites histoires font entendre une musique bien particulière, qui est celle de Mouret : un couple éprouve ses sentiments en tentant un adultère croisé, une femme mûre souhaite céder à ses désirs et en informe son mari, un jeune homme meurt avant d'avoir connu le véritable amour, une jeune femme propose à une amie de coucher avec son mari ("je suis pour le partage des richesses"), etc.

Le hic, c'est que cette fois-ci la petite musique sonne faux. Cela est probablement en partie dû à la structure bancale du film, mais aussi à la prestation des acteurs/actrices, qui surjouent tous et toutes de façon notable.

Un casting pourtant trois étoiles dont personne ne sort indemne, et surtout pas Frédérique Bel, dont on se demande si elle peut vraiment jouer autre chose que les idiotes. Le souci vient peut-être aussi du fait que la franche cruauté des films précédents est ici en berne.

Du coup, le caractère un peu ampoulé des dialogues (renforcé par la voix off de Torreton - oui je sais, à ce stade, ça fait beaucoup) fait plus penser à une parodie de Rohmer qu'à la verve casanovienne.

La dernière histoire est la seule à intéresser vaguement, malgré le jeu toujours très bourgeois de Judith Godrèche. Malheureusement sa résolution convenue en forme de happy end ne la rend pas plus sauvable que le reste.

Le marivaudage est un peu triste pour cette fois.

Emmanuel Mouret sur Christoblog : Un baiser s'il vous plait / Fais moi plaisir

 

2e

Commenter cet article

comment 02/03/2015 13:54

Je suis un grand fan de Julie Depardieu,donc même si je n'ai pas accroché vraiment à ce film, j'ai quand même passé un très bon moment grâce à elle, excellente actrice.

Marcozeblog 26/11/2011 11:15

Bon, décidemment je vais faire remonter la note de ce film au festival car j'ai passé un excellent moment. C'est marrant car j'ai aimé le "recul" assumé des acteurs ... Pour une fois, j'ai aimé
Godrèche car pour une fois son jeu correspondait à ce qu'on attendait d'elle

Chris 27/11/2011 10:39



Oui, c'est vrai, tu as raison pour Godrèche : je qualifie son jeu de bourgeois, mais en l'occurrence, ça colle avec son personnage. 3 jours après le film, je me trouve un peu dur, et je vais
remonter la note d'un cran.



dasola 25/11/2011 17:32

Bonsoir Chris, je suis assez d'accord avec ton billet. Le mien paraît demain. Je trouve mine de rien que la quasi absence d'Emmanuel Mouret comme comédien se fait cruellement sentir. Stocker avec
sa houppe improbable à la Tintin ne m'inspire pas du tout. Julie Depardieu est très bien comme d'habitude. Bonne après-midi.

Chris 26/11/2011 09:17



Même Julie Depardieu surjoue un peu les empotées, je trouve...



ffred 25/11/2011 12:53

Sans doute moins réussi que les autres films de Mouret c'est vrai, mais pas désagréable. Moins léger qu'il n'y parait cependant et quelques jolis moments...

Chris 26/11/2011 09:18



Pas léger du tout si on y pense, même. Mais mon intérêt a eu beaucoup de ma à se maintenir.