Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Christoblog

Grease

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/65/15/39/19001320.jpgL'impayable mymp publie sur son blog une série d'articles intitulée les "Inavouables", pour laquelle il a sollicité "la vieille crème des ex-blogueurs d'Allociné" (sic).

 

Il s'agit de rédiger une critique d'un film qu'on a honte d'aimer. Pour un blogueur acerbe et sûr de lui, peu d'exercices peuvent être plus difficiles, puisque par définition, le critique a raison d'aimer ce qu'il aime, et de détester ce qu'il déteste.

 

J'ai donc dû fouiller mes souvenirs d'enfance et re-visionner Grease pour m'assurer que le film était vraiment mauvais et qu'il ne me laissait pourtant pas insensible.

 

L'analyse du pourquoi du comment de cet étrange état de fait se trouve ici.

 

2e

Commenter cet article

Jerome (from Connecticut) 18/10/2011 03:10


Je voulais juste apporter une vue de l'autre cote de l'Atlantique! Le film est effectivement tout ce que tu décris, mais la recette marche toujours! Ma fille fête ses 10 ans la semaine prochaine,
et le thème de son anniversaire? Grease... (elle sera Rizzo). Pour les américains, Grease tape a fond dans les stéréotypes de l'Amérique des années 50, période qui fait encore rêver beaucoup ici,
car ils y voient une période bien meilleure que celle qu'ils vivent aujourd'hui. On ne connait pas forcement en France les "high schools" a l'américaine et toute la codification des rôles que
chacun y joue (bien que nombre de séries nous y ait habituées). Ce qui est impressionnant, c'est que peu a change en 50 ou 60 ans... Les vêtements oui, la musique oui, les voitures, mais la
dynamique d'une high-school est exactement la meme.

Aux US, on appel un film comme Grease un "guilty pleasure"... un plaisir dont on se sent coupable, et je m'inscrit dans le meme camp que Christophe. Cela fait du bien de régresser de temps en
temps!


Chris 18/10/2011 20:43



Merci de ta contribution américaine. En le revoyant, c'est la crudité des situations et des répliques qui m'a le plus choqué : ce n'est absolument pas un film pour les enfants !


Et Rizzo, hummm .... gros challenge !