Christoblog

La graine et le mulet

Hafsia Herzi et Habib Boufares. Pathé DistributionJe n'avais pas été aussi enthousiaste en voyant L'Esquive que la plupart des critiques.

Je trouvais le film verbeux, brouillon, "pas fini". Les mêmes critiques peuvent s'appliquer à La graine et le mulet, bien que le film possède cette fois ci une puissance romanesque qui balaye presque les défauts cités ci dessus.

La galerie de personnages est exceptionnelle. C'est vraiment dommage que Kechiche n'ait pas resserré son film (il y a 30 minutes de trop) et n'ai pas non plus su le conclure (on ne saura jamais ou est parti Magyd...).

Les gros plans et les allers retours caméra à l'épaule fatiguent un peu aussi. Globalement une bonne surprise quand même et des scènes très, très émouvantes. Une jeune actrice craquante aussi. A voir.

 

3e

Commenter cet article

pierreAfeu 06/01/2008 22:28

Pas faux : Magyd est parti, c'est tout. Moi je n'ai trouvé aucune longueur. Il est vrai que le cinéma actuel nous a habitués à un rythme plus vif, et surtout des scènes plus courte. Mais je trouve que la manière dont Kechiche étire ses scènes jusqu'à épuisement est tout à fait en accord avec son cinéma.

chitka 30/12/2007 19:32

Je ne vais vraiment pas arrivé à etre d'accord avec toi sur ce film. Tout d'abord, la force de l'equive ne se tire pas d'un caractère romanesque, mais du regard de Kechiche sur l'univers de la cité -trop souvent stéréotypé -, du jeu amateur des acteurs, de l'immersion intégrale dans le film. Cette immersion, je l'ai retrouvée dans La Graine et le mulet, je n'ai pas vu passé les 2h30 de film. C'est vrai que certaines scènes sont longues, que le réal insiste un peu trop, mais c'est pas grave, c'est sa manière de filmer (parfaitement sensuelle, intense). Et pour le départ de Magyd, je pense pas que ça soit vraiment important, nous ne sommes pas obligé de tout savoir pour tout comprendre.