Christoblog

Gainsbourg (vie héroïque)

Eric Elmosnino. Universal Pictures International France J'ai longtemps hésité à aller voir ce film.
J'avais un mauvais pressentiment. Et j'avais raison.

Cela m'attriste d'autant plus que j'aime Sfar et que la vie de Gainsbourg est passionnante.

Mais le film est raté, trop long, bancal, lourd, démonstratif. Il sonne faux. Les personnages de femmes sont particulièrement caricaturaux, sauf peut-être celui de Birkin. Quand Sfar décide d'utiliser le surligneur il n'y va pas de main morte. Un seul exemple : France Gall est déjà attifée d'une façon assez ridicule, ce n'était pas la peine de mettre au mur un tableau de nymphette genre Balthus.

Les dialogues semblent annonés par les acteurs, surtout dans la première partie (ratée) se déroulant sous l'occupation. La mise en scène est quelconque ou tape à l'oeil.

La fin est particulièrement calamiteuse : les passages en tête de chou, les derniers plans, voire le carton de fin dans lequel Sfar semble s'excuser.
C'est la première fois que je vois un réalisateur se justifier de ses partis pris dans le générique de fin ?!

Le double est un des points faibles du film. En dédoublant son personnage principal, Sfar semble esquiver la difficulté posée par les personnalités de Gainsbourg, et le double soustrait de l'émotion au film plutôt qu'il n'en ajoute.

Conclusion : pourquoi un bon auteur de BD ferait il un meilleur cinéaste qu'un bon fleuriste, ou un bon boucher ?

 

1e



Commenter cet article

Gabriel 26/02/2010 18:58

Effectivement, t'as la note dure ! On ne peut jamais te contredire vraiment, même quand on a, pourtant, aimé le film :P

Je suis d'accord avec toi dans le sens où sfar en fait parfois un peu trop (pas aimé l'immonde tete de chou), et que le carton en générique était pas très bien venu (on lui a sans doute conseillé à cause des attentes des inconditionnels de Gainsbourg), cela dit j'ai tout à fait accroché au déroulement du film, pas ennuyé du tout et qui regorge de quelques trouvailles. L'acteur est bon.

Phil Siné 22/02/2010 09:40

c'est marrant j'ai un peu l'impression d'avoir aimé ce film pour les mêmes raisons que toi tu l'as détesté... mais pour répondre à ton commentaire final, j'ai été justement bluffé par le talent de mise en scène de sfar. à mon avis, c'est son habitude du découpage case par case de ses bandes dessinées qui a du énormément l'aider pour le montage et le cadrage...