Christoblog

Friday night lights (Saison 1)

Minka Kelly. DirectvC'est facile d'être fan des Sopranos, de Lost, de Six Feet Under, de Mad men, ou de Breaking bad. Il suffit d'avoir du goût et/ou de surfer sur la vague des séries à la mode.

Etre fan de Friday Night Lights, c'est autre chose : il faut le vouloir, et ne pas craindre le ridicule. Car de quoi s'agit-il ? De suivre l'existence de membres d'une équipe de football américain, au sein d'un college perdu au fond du Texas, plus précisément à Dillon (beurk, j'ai perdu 90 % de mon maigre lectorat à ce stade).

OK. Et c'est bien alors ?

C'est génial.

Le foot américain, vous pouvez oublier, on s'en fout.

Ce qui est intéressant dans FNL est (a minima) de deux ordres :

1 - la série montre peut-être pour la première fois ce qu'est vraiment la vie dans les USA profonds (la présence de la religion, la soif de s'en sortir, les histoires miteuses, les soirées au fast food, la barbecue party comme passage obligé, les rapports sociaux, la place du sport)

2 - elle est profondément, romantiquement addictive, c'est la série "feuilletonnante" par excellence

Zola ou Balzac peuvent être convoqués au chevet de FNL (eh oui, rien que cela), car tout ce qui fait l'actualité américaine est présent dans la série : guerre en Iraq, dopage, racisme latent, rapport de classe, tableau de la vie ordinaire, destruction de la cellule familiale....

Ajoutez :

- des acteurs séduisants (le merveilleux Kyle Chandler par exemple)

- un scénario en béton et une bande-son remarquable

- une réalisation haut de gamme (genre caméra à l'épaule, on est entre Aronovosky et les frères Dardenne)

- une façon d'aborder de front des sujets difficiles et plus ou moins oubliés des séries contemporaines (le handicap et sa sexualité, les troubles bipolaires, la sexualité des ados, la maladie d'Alzheimer)

...et vous obtenez un produit haut de gamme dont je suis fortement dépendant.

Cette série, je l'ai découverte grâce au merveilleux site : le Monde des séries.

Saison 2

 

4e

Commenter cet article

Laëtitia 22/06/2011 10:48

Je suis moi aussi fan du site Le monde des séries et de leurs podcasts, je leur dois également quelques belles découvertes ! Concernant Friday Nights Lights, je l'avais laissé de côté justement à cause du cadre "collège américain" qui me laisse souvent insensible... Mais ton enthousiasme donne envie de tenter le coup !

Silice 15/03/2011 17:27

Je finis un ou deux rattrapage de série et je la commence, je voulais le faire, ton article m'a convaincue, ça peut être sympa !

Hérodonte 01/03/2011 19:21

Personnellement, je considère que c'est LA meilleure série que j'ai pu voir. C'est écrit avec une certaine finesse, on évite certains pièges "scénaristique" ou lacrymales. Et puis, il y a ce côté nostalgique, désuet qui donne un supplément d'âme à cette magnifique série.
Sans compter Explosion in the sky qui fait la musique de la série et du film ( qui est sorti avant la série).

Anna 01/03/2011 10:59

Ça fait un moment que je me dis que je dois commencer cette série, je suis sûre que j'adorerais... mais yen a tellement que c'est dur de trouver le temps ! Tu m'as donné envie en tout cas.