Christoblog

8 femmes

Virginie Ledoyen et Fanny Ardant. Mars DistributionAprès la réussite Potiche, j'ai eu envie de découvrir 8 femmes, un autre film d'Ozon avec Catherine Deneuve.Il y a bien des points communs entre les deux films : une atmosphère de théâtre de boulevard, des couleurs criardes, des performances d'actrices. Pourtant, la où Potiche réussit parfaitement à créer une dynamique comique et nostalgique, 8 femmes reste bloqué sur son concept de base : numéros successifs parfois brillants, parfois ratés, qui cumulés ne font pas un vrai film.

Catherine Deneuve, Danièle Darrieux, Firmine Richard et Ludivine Sagnier assurent le minimum. Huppert est très bonne et Fanny Ardant assez performante dans un rôle de femme fatale qui lui va comme un gant (cette robe rouge !). Mais mes deux préférées sont Emmanuelle Béart, bombe sexuelle comme jamais, et Virginie Ledoyen, irrésistible en jeune fille modèle. Leurs confrontations sont les meilleurs moments de ce film, pas désagréable à regarder, mais qui n'arrive jamais à se départir de son côté artificiel.

Les 8 passages chantés sont de qualité variables mais contribuent à casser le rythme du film. A chaque fois, certaines actrices regardent la performance de l'autre en semblant apprécier la chansonnette, oublieuses de leur propre personnage. Ces passages sont alors révélateurs du problème principal du film : tout le monde regarde tout le monde jouer.

Trop de stars tue les stars.

François Ozon sur Christoblog.

 

2e

Commenter cet article

contre-plongee 05/12/2010 14:18

Comme je suis d'accord avec Gagor ! Ce film est un délice :D
Amusant en effet de voir que les prestations ne font pas l'unanimité et que les avis divergent : Huppert est pour moi formidable, comme Danielle Darrieux d'ailleurs et Ludivine Sagnier. Deneuve n'a surement pas le rôle de sa carrière et je suis plus nuancé quant à la prestation de Viginie Ledoyen.
"Tout le monde regarde tout le monde jouer", n'est-ce pas là la preuve que ces 8 femmes se suspectent et s'épient en permanence ?
C'est kitsch, ça fait beaucoup d'actrices pour un seul homme mais ça reste du Ozon haut de gamme ! :D

Armelle 04/12/2010 13:48

Comme toi, j'ai apprécié "Potiche", alors que je n'avais pas aimé du tout "Huit femmes" que j'ai trouvé dénué de tout intérêt, faisant succéder des scènes supposées mettre en valeur les 8 actrices en question. Jeu de miroir raté.
Bonne journée.

dasola 28/11/2010 07:48

Bonjour Chris, pour être artificiel, ce film est artificiel. Je l'avais détesté car je l'ai trouvé très mysogine. La pauvre Danielle Darrieux n'est pas épargnée. La seule qui avait joué le jeu à fond c'est Huppert. Robert Thomas n'est pas non plus un grand dramaturge. Bon dimanche.

Gagor 20/11/2010 22:32

Ah, pour moi 8 femmes restera longtemps l'un de ces rares films que l'on peut regarder des fois et des fois sans jamais s'en lasser, le film familial de Noël, quand on se retrouve, si bien qu'on connait les chansons par coeur! Quant à Isabelle Huppert, comme toutes les autres, elle est juste exceptionnelle dans ce film...

pierreAfeu 20/11/2010 16:33

Amusant que tu trouves Huppert très bonne alors qu'elle est à mes yeux la plus mauvaise du film. C'est elle qui est le plus dans l'outrance. Pour le reste je suis d'accord avec toi : ça ne marche pas là où Potiche marche.