Christoblog

En route pour Cannes 2013 (1)

http://www.festival-cannes.com/assets/Image/2013/Affiche/AFF_CANNES_72dpi_BD.jpgL'annonce de la sélection officielle a eu lieu jeudi. Le détail est ici, sur le site officiel.

Le programme semble sur le papier meilleur que celui de l'année dernière.

Prenons par exemple les asiatiques. La sélection regroupe 3 pointures : les japonais Hirokazu Kore-Eda (Nobody knows, Afterlife, Still walking, Air doll) et Takashi Miike, qu'on ne présente plus, ainsi que le chinois Jia Zhangke (Still life), probablement un des cinéastes les plus doués de sa génération.

Côté français, on attendait Asghar Farhadi (La séparation), Addellatif Kechiche, Roman Polanski, et Arnaud Desplechin. Beaucoup moins François Ozon et Arnaud des Pallières, que je ne connais pas.

Mais c'est surtout la sélection américaine qui est bien plus alléchante que les Cogan, Sur la route et autre Lawless de 2012 : la projection du film de James Gray devrait être un grand moment, comme celle du film de Soderbergh, son dernier d'après lui... Cette bio de la star gay Liberace, que les studios américains ont refusé de produire, trouve donc asile à Cannes, terre d'accueil. Les frères Coen et Winding Refn, ce dernier dans une veine semble-t-il ultra violente, étaient également prévus, à l'inverse du nouveau film de Alexander Payne, Nebraska, proposé au dernier moment.

Si l'Espagne n'a pas de représentant cette année, on parlera quand même espagnol avec le mexicain Escalante (collaborateur de Reygadas). L'Italie présente Paolo Sorrentino, chouchou de Thierry Frémaux qui l'invite pour chaque film, et Valeria Bruni-Tedeschi, seule femme en compétition.

Egalement dans la course à la Palme d'Or, Mahamat-Saleh Haroun (auteur du très beau Un homme qui crie) représentera l'Afrique et Alex Van Warmerdam, réalisateur hollandais passablement iconoclaste (Les habitants), sera le seul réalisateur d'Europe du Nord.

En dehors de l'Espagne, le Royaume-Uni, la Roumanie, la Russie et la Corée sont les autres grands absents.

Hors compétition, on sera très impatient de voir le nouveau film de JC Chandor (Margin Call) avec un seul acteur, Robert Redford, le film américain de Guillaume Canet, Blood ties, et aussi Blind Detective de Johnnie To en séance de minuit.

La sélection Un certain regard accueille des réalisateurs qui feraient le bonheur de Venise ou Berlin : Sofia Coppola, Claire Denis, James Franco, Alain Guiraudie, Rebecca Zlotowski (Belle épine), Rithy Panh, Mohammad Rasoulof (auteur du très beau Au revoir). Cette section est un bon marqueur des cinématographies les plus vivantes, avec pour cette année, deux films philippins et un mexicain. A noter aussi, comme l'année dernière avec Les bêtes du Sud sauvage, la présence du grand prix de Sundance : Fruitvale station, de Ryan Coogler.

J'en salive d'avance...

 

Pour vivre mes aventures cannoises en direct, le mieux est de me suivre via Facebook ou Twitter :

 

Commenter cet article

mymp 22/04/2013 14:03

Si tu pouvais me ramener une photo dédicacée de NWR, merci. Sinon, sélection plutôt bof (pour ma part) si on excepte Desplechin et NWR. Comme d'hab, les sélections parallèles risquent d'être plus
intéressantes que l'officielle.

Chris 22/04/2013 20:12



Difficile de se faire une idée avant, mais le programme de la Semaine de la critique est effectivement déjà très intéressant. On voit déjà sur ce qui est dévoilé (manque la Quinzaine) que le
jeune cinéma français sera hyper représenté à Cannes cette année avec Yann Gonzalez, Rebecca Zlotowski, Katell Quillévéré, et Antonin Peretjatko (annoncé à la Quinzaine) a minima.