Christoblog

Les émotifs anonymes

Benoît Poelvoorde & Isabelle Carré. StudioCanalEn cette fin d'année, Les émotifs anonymes peuvent constituer une option tout à fait raisonnable pour une bonne soirée ciné, pas prise de tête et très agréable.

Le scénario n'est pas d'une originalité folle (euphémisme !) et la mise en scène, si elle est propre, n'est pas à se rouler par terre.

Le film vaut donc principalement par le jeu assez extraordinaire des deux acteur/trice principaux.

Isabelle Carré est absolument magnifique en timide maladive, ingénue et parfois mutine. Elle sait multiplier les expressions et un seul frémissement de son visage peut évoquer une galaxie de sensations. Il y a en elle un peu de la Sabine Azéma des débuts. Benoît Poelvoorde est lui aussi au sommet de son art, tour à tour amusant et émouvant. Il réussit à garder cette fameuse expressivité qui la rendu célèbre tout en la rendant ici totalement crédible et en phase avec son personnage, il faut le dire taillé parfaitement à sa mesure.

Spectacle de qualité, sans une trace de vulgarité, le film culmine dans deux scènes de repas mémorables. Je sens un remake américain bien lourd pour dans un an.

 

3e

Commenter cet article

Platinoch 01/01/2011 22:19

Pour le coup, je ne suis pas sorti très emballé. Le film n'est jamais surprenant, innovant et rarement émouvant. Franchement, ce film m'a laissé sur ma faim...

pierreAfeu 27/12/2010 22:11

Bizarre, mais voilà un film qui ne me tente pas du tout...

ffred 27/12/2010 21:40

Un joli film oui. Émouvant et rafraichissant à la fois.

Jérémy 26/12/2010 14:59

J'ai bien aimé aussi, léger et assez attendrissant :) .
Le duo Carré / Poelvoorde marche bien.
Je suis curieux de savoir ce que ça donne dans un registre plus dramatique dans 'Entre ses mains'.

dasola 24/12/2010 11:55

Bonjour Chris, pas encore vu mais j'ai hâte. Après Entre ses mains, le duo Poelvoorde/Carré doit encore bien fonctionner et le sujet est sympa. La bande-annonce a beaucoup de charme. Bonne journée et bon réveillon.