Christoblog

Devdas

Diaphana FilmsDevdas est souvent le film par lequel le public occidental entre dans l'univers de Bollywood. Il fut en effet présenté à Cannes en 2002, et connut une petite diffusion en Occident, précédé par sa réputation de film le plus cher de l'histoire du cinéma indien.

Pourtant, le film ne me semble pas le plus attrayant des films de Bollywood.

Son scénario est un peu faiblard (par exemple comparé au très beau Veer Zara), son démarrage un peu poussif et sa démesure dans le kitch dépasse de très loin tout ce que le cinéma occidental peut imaginer.

Le film est une adaptation d'un très célèbre roman indien de Sarat Chandra Chatterjee publié en 1917 et déjà adapté quatre fois au cinéma avant cette version. Il s'agit en gros d'une histoire du type Roméo et Juliette. Roméo est riche et s'appelle Devdas, Juliette est issue d'une famille modeste et s'appelle Paro. Ils étaient amis d'enfance, il tombent amoureux à l'âge adulte lorsque Devdas revient de Londres, et leur amour ne pourra se concrétiser par une union pour cause de différence de classe social.

Comme je le disais en introduction, les décors sont d'un faste tels que la masure de Paro ressemble ... à un palais des mille et une nuits. La propriété de Devdas est 10 fois plus grande, et celle du futur mari de Paro doit compter un millier de pièces au bas mot. C'est réellement délirant. Cette démesure empêche qu'on pénètre rapidement dans l'intrigue.

Passée cette demi-heure presque écoeurante d'or et de soierie, on est frappé par l'extrême cruauté de l'histoire développée et par la noirceur de l'intrigue (Devdas sombre dans l'alcoolisme). Tout cela finira très mal dans des accents de drame sans rémission, parfaitement irréel et maîtrisé.

Le film est donc indigeste, mais ses contrastes raviront l'amateur de sensations primaires : la cruauté de certaines scènes n'a d'égale que la magnificence des décors. Le romantisme exacerbé et sans complexe (mais chaste !) du film pourra séduire certains coeurs d'artichaut. Les deux interprètes principaux, les superstars Shah Rukh Khan et Aishwarya Rai, sont ici au faîte de leur carrière.

 

2e

Commenter cet article

Tching 05/08/2011 15:00

Bon comme ça vient de buger, j'en rajoute un troisième...
Ca m'a jamais attiré... mais je viens de voir les vidéos, tout simplement magiques.
Donc si tu organises des soirées Bollywood dansantes, Mymp, avec euphorisants nécessaires, j'en suis...
Sinon un seul mot me vient à la vue de tout ça : c'est une culture différente, il faut respecter...

Tching 05/08/2011 15:00

Ca m'a jamais attiré... mais je viens de voir les vidéos, tout simplement magiques.
Donc si tu organises des soirées Bollywood dansantes, Mymp, avec euphorisants nécessaires, j'en suis...
Sinon un seul mot me vient à la vue de tout ça : c'est une culture différente, il faut respecter...

Tching 05/08/2011 14:59

Ca m'a jamais attiré... mais je viens de voir les vidéos, tout simplement magiques.
Donc si tu organises des soirées Bollywood dansantes, Mymp, avec euphorisants nécessaires, j'en suis...
Sinon un seul mot me vient à la vue de tout ça : c'est une culture différente, il faut respecter...

Chris 24/07/2011 23:05

Je l'ai dans ma DVDthèque celui-là : ce sera mon prochain Bollywwod critiqué !