Christoblog

Les contes de la nuit

StudioCanalMichel Ocelot ne fait rien comme tout le monde. Alors que Azur et Azmar avait été conçu avec un logiciel en 3D, pour être finalement distribué en 2D, Les contes de la nuit sont cette fois-ci proposés en 3D alors que les personnages sont des ombres chinoises, donc "plats".

L'effet produit, s'il n'est pas désagréable, reste toutefois assez anecdotique. On remarquera ici où là des sur-impressions de noirs en relief qui produisent des impressions intéressantes. Le dernier conte, spécialement réalisé pour le film (les 5 premiers sont des reprises d'une série réalisée pour la télévision) utilise des effets plus classiques : monstre plongeant vers le spectateur où pluie d'étoiles envahissant l'espace situé entre le spectateur et l'écran (assez joli).

Sur le fond, on retrouve la magnificence des arrières-plans, capables de nous faire passer de l'Amérique précolombienne au Moyen Age en passant par le Tibet et les Antilles, tout en déversant des torrents de couleurs. Les histoires, quant à elles, sont d'un intérêt variable, et ne marqueront pas les esprits. Entre les contes, le film propose une mise en abyme qui ne m'a pas convaincu :  dans une salle de cinéma un vieux monsieur, une jeune fille et un jeune garçon s'amusent à construire des histoires. Ces scènes font un peu cheap. Je n'ai pas été séduit par l'exposé de la documentation réunie pour chaque conte, présentée d'une façon scolaire et rudimentaire.

De beaux moments et une perfection esthétique par moment, mais qui n'empêchent pas un certain ennui de s'installer.

 

2e

Commenter cet article

Kleinhase 05/08/2011 21:39

Si il s'adresse d'abord aux plus jeunes, "Les contes de la nuit" est aussi un joli film pour ceux qui ont gardé leur âme et leurs yeux d'enfant. Bien sûr, tout n'est pas parfait; certains contes étant un peu trop simplistes et la réalisation souffrant d'un gros manque de rythme, ce qui effectivement, par moments, suscite un certain ennui.
Mais la beauté de l'animation (encore une fois, Michel Ocelot fait des merveilles !) et la poésie teintée d'onirisme qui se dégagent de l'ensemble finissent par l'emporter sur tout le reste.
Bref, un film qui, malgré ses petits défauts, mérite le coup d'œil...

Hérodonte 28/07/2011 10:12

Complétement d'accord. Heureusement que j'étais avec ma copine, le temps semblait moins long... Par contre, le type devant moi s'est endormi. :D

Platinoch 26/07/2011 23:11

Pareil, je me suis profondément ennuyé devant ces contes de la nuit et leur côté finalement très scolaires et très niais. En plus il y a une chose que je n'aime pas chez Ocelot, c'est ça façon, à chaque film, de jouer les moralisateurs. Bref, tout cela est assez dommage, car derrière, sur la forme, le film est plutôt plaisant et les couleurs sont absolument magnifiques.

Christophe 26/07/2011 01:00

Tout n'est certes pas parfiat, mais ces Contes de la nuit sont une merveilles esthétiques, dans la lignée de ce que faisait Lotte Reiniger. Rien que pour cela, ce film mérite l'attention du spectateur...

Squizzz 25/07/2011 23:29

Pour une fois je suis complétement d'accord avec toi ! La 3D n'est pas indispensable, mais l'effet de profondeur de champ qu'elle crée est franchement pas désagréable.