Christoblog

Les chats persans

Memento Films DistributionOK

A Téhéran, comme probablement à Djakarta, Islamabad, Asuncion, et Yaoundé il existe des groupes d'indie rock, de pop, de heavy, de blues, de musique traditionnelle, de rap et même des soirées techno / house.

Que le régime en place n'aime pas ça, on veut bien le concevoir. Mais est ce bien la peine de nous asséner de long clips illustrant chacun des genres cités ci dessus en y greffant une pseudo histoire de visas peu crédible et tirée par les cheveux ? Sûrement pas.


Les chats persans est donc le film hype le plus surcôté du moment, sans beaucoup de queue, ni beaucoup de tête.

 

L'Iran sur Christoblog : cinéma iranien.

 

1e

Commenter cet article

Chris 13/01/2010 17:23

Merci de ton commentaire Zélie, qui exprime encore mieux que moi .. ce que j'ai ressenti !

Zélie 13/01/2010 01:23

Sans être aussi tranchée que toi, je partage ton avis sur ce film. Si l'idée de scénario est originale, s'ennuie assez rapidement. Heureusement que la bande-originale est décente, c'est là le quasi seul intérêt de ce film largement sur-estimé par les critiques à mon goût. C'est vrai qu'il y a aussi quelques beaux tableaux et le côté underground est sympa mais n'est pas totalement exploité. J'ai trouvé que c'était répétitif et que ça manquait donc terriblement de rythme.
Et qu'on arrête de dire que ce film dépeint un portrait de la jeunesse iranienne! Sans être spécialiste de la question, j'ai eu l'occasion de lire plusieurs publications sur la question, et le quotidien des jeunes iraniens ne ressemblent pas vraiment à des jeunes qui cherchent à monter un groupe indie-rock.
Après ce film, un peu en plan sans comprendre où le réalisateur a voulu en venir mais sans franchement avoir envie d'en savoir plus.