Christoblog

Biutiful

Javier Bardem. ARP SélectionC'est à un voyage monotone dans un long tunnel d'ennui et d'indifférence que nous invite Inarritu.

J'ai découvert le réalisateur il y a deux jours à travers 21 grammes. J'avais trouvé sa mise en scène assez intéressante. Dans Biutiful, cette virtuosité un peu brute tourne à vide, produisant des images fades et sans relief, ne suscitant pas le début d'un commencement d'empathie.

Le scénario est squelettique : il convenait pour un court métrage. Inarritu l'étend tristement pendant plus de 2h15, en partant dans plusieurs directions qui jamais ne se rejoignent pour former un vrai film : dénonciation réaliste d'un phénomène social (le travail des clandestins), drame familial, fable surnaturelle, chronique médicale d'une déchéance physique. La musique insiste lourdement sur quelques moments clés avec une franche indélicatesse (riffs de guitare ou piano solo).

Très rarement, une fulgurance rappelle ce que le réalisateur est capable de faire : le long plan séquence de l'entrée dans la boite de nuit, par exemple. Mais ces quelques pépites ne sauvent pas le film. Que Bardem ait obtenu le prix d'interprétation masculine à Cannes est surprenant : sa grande carcasse adopte le masque buté de la douleur pendant 95 % du film.

En résumé (elle est un peu facile, mais j'y ai pensé pendant le film tellement je m'ennuyais) : Biutiful ne l'est pas.

 

2e

Commenter cet article

Anatole 16/08/2011 15:22

Je vois tout le contraire... Un court métrage ? Je reprocherais peut etre au film de vouloir aborder tant de chose en si peu de temps mais c'est aussi le message du film, qui était le meme dans les autres, créer une connexion entre tout le monde (moins facile ici puisque le scénario est centré autours d'un personnage). J'ai l'ai trouvé très fort et émouvant, rien que la bande annonce me donne de réels frissons.

Gagor 27/10/2010 01:15

Oh que si! Le festival d'automne commence TRES bien! Biutiful est pour moi un très beau film, très émouvant, très profond, très bien interprété (les "très" sont surement trop nombreux, mais bon). Le moins bon film de Gonzalez Inarittu que j'ai pu voir (j'ai vu les quatre), mais il reste très bon (vu que les trois autres sont, pour moi, de très grands films). Bardem n'a pas volé son prix, et on ressent dans Biutiful une fougue de cinéma, un vrai regard, une patte de cinéaste.

heavenlycreature 24/10/2010 00:31

Vu... et comme neil, j'ai aimé, beaucoup même. Ce film m'a ému... c'est peut être même mon préféré d'Inarritu... comme quoi...

neil 22/10/2010 23:33

Moi j'ai aimé le film. Trop chargé peut-être, mais je me suis laissé émouvoir par le personnage et par l'histoire. Je publierai ma critique dans deux jours.

Bastien 22/10/2010 11:56

Inarritu souffrirait-il du syndrome Shyamalan : un premier film magistral et une carrière en chute libre après ? Je reste curieux, mais je n'ai pas non plus envie de me précipiter sur ce film j'avoue...