Christoblog

Arrietty, le petit monde des chapardeurs

The Walt Disney Company FranceLa relève est assurée, voilà la conclusion qu'on peut tirer de la vision d'Arrietty, le petit monde des chapardeurs.

Le grand Hayao Miyazaki (70 ans) peut commencer à passer la main. Hiromasa Yonebayashi (38 ans) assure parfaitement la réalisation de cette nouvelle production des studios Ghibli.

L'histoire est simple et limpide : de petits êtres (les chapardeurs) vivent dans les maisons des humains. Ils ne doivent en aucun cas se faire remarquer de leurs hôtes, sinon, ils doivent partir et trouver une nouvelle maison. Arrietty, 13 ans, sympathise avec un jeune humain malade du coeur qui vient se reposer chez sa tante, et met du coup sa famille en danger.

Les images sont comme d'habitude magnifiques, la nature étant cette fois-ci particulièrement à l'honneur.

Le film est lent, le caractère de certains personnages semble dessiné à la hâte (le père), l'histoire manque certainement un peu de relief, mais la magie opère tout de même. C'est dans la poésie des proportions que le film est une franche réussite. Lorsqu'Arrietty et son père progresse dans la maison à l'aide d'astuces variées, lorsque la jeune chapardeuse découvre l'immense cuisine pour la première fois, on vibre réellement avec elle. Les décors exploitent à fond cet aspect de l'histoire en fournissant des tas de détails très bien trouvés : les timbres postes deviennent posters, une seule goutte émergeant de la mini-théière remplit une tasse, une épingle se transforme en épée, etc.

L'enthousiasme irréductible qui émane d'Arrietty, son appétit de vivre, d'aimer et de découvrir, est le deuxième point fort du film. Il est particulièrement attendrissant au regard du caractère maladif et très calme du jeune garçon.

A conseiller aux petits et aux grands, même si de par son scénario, Arrietty ne peut rivaliser avec les "grands" Miyazaki, dont les thèmes sont autrement plus complexes.

Le musée Ghibli à Tokyo, j'y étais.

 

2e

Commenter cet article

Justine J. 27/06/2015 14:21

Pour ce film, je me range entièrement derrière ton point de vue. Je n'ai donc, une fois de plus, rien à ajouter ahah. Si ce n'est que, bien qu'il soit assez calme et ne rivalise pas avec certains grand films de Miyazaki, Arrietty est à ce jour mon Ghibli favoris pour tout les bons côtés que tu lui as cité. Le charme a totalement opéré. La relève est assuré, c'est sûr !

Bob Morane 20/01/2011 16:08

Oui la relève semble assurée avec ce très beau film.

Jérémy 17/01/2011 18:32

Oui, la relève s'annonce bien en main :) .
J'ai été charmé par ce nouveau Ghibli, même si je lui reconnais moi aussi quelques nuances. Mais la magie est là. Vivement les prochains.
(Et je confirme, beaucoup de chance d'avoir pu visiter les studios ;) )

neil 17/01/2011 14:05

J'ai moi aussi trouvé que s'il n'est pas aussi réussi que les meilleurs Miyasaki, c'est un très bon début qui augure une belle suite pour le studio Ghibli.

Christophe 17/01/2011 00:06

Très joli film ! Et quelle chance d'avoir été aux studios Ghibli...