Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Christoblog

Aller au festival de Cannes (pour les nuls) N°2

Après l'introduction (Aller au festival de Cannes pour les nuls N°1), je vais aujourd'hui traiter du sujet qui préoccupe tout néophyte cannois : vais-je pouvoir entrer dans la salle où sont projetés les films en compétition ?

La réponse est oui. Et curieusement, voir un film en compétition s'avère être presque la tâche la plus aisée à Cannes (après l'accès à la Quinzaine, où il suffit d'acheter des tickets). Voici comment faire.

 

Le Grand Théâtre Lumière

D'abord présentons les lieux. Les films en compétition sont présentés au Grand Théâtre Lumière, une immense salle de 2309 places, composée d'un orchestre, et d'un ensemble corbeille / balcon, vertical comme une falaise. Les fauteuils sont très confortables, avec accoudoirs, et les conditions de projection, même en étant situé sur les côtés ou tout en haut, sont optimales tant pour l'image que pour le son. L'écran mesure 19 mètres de large sur 8 mètres de haut.

Le GTL est situé au sommet des fameuses marches, à gauche quand on regarde le Palais depuis la ville. Il y a d'autres marches rouges, plus modestes, à droite, qui mènent à la salle Debussy pour la sélection Un Certain Regard. Entre ces deux volées de marches, c'est l'entrée du Palais proprement dit, que vous ne pourrez pas franchir sans badge Presse ou Festivalier.

Chaque film est projeté lors d'une seule journée. Une fois, ou plus souvent deux ou trois fois dans la journée. 

Le GTL accueille aussi d'autres films de la sélection officielle (hors compétition) qui ne sont généralement projeté qu'une seule fois.

 

Ouais OK, alors comment on entre ?

Peuvent entrer au GTL les détenteurs de badges (prioritaires, presse ou professionnels). Si on est professionnel, il faut en plus posséder une invitation. Un professionnel peut être accompagné d'un invité sans badge si ce dernier possède une invitation. Tout le défi va donc consister à obtenir un de ces précieux Can2.jpgsésames.

Les invitations les plus courantes ont une couleur saumon (voir ci-contre), elles représentent 90 % de ce que j'ai pu obtenir. Ces invitations sont en possession des festivaliers professionnels (badge Festivalier) qui peuvent en avoir un nombre limité. Par exemple, un festivalier dispose de 250 points et il peut dépenser 100 points pour une invitation, sachant que son stock de points se reconstitue à une certaine vitesse (par exemple 50 points par jour).

Et, s'il demande une invitation, et que celle-ci n'est PAS utilisée, il perd un paquet de points. Ce système vise à ce que le GTL soit toujours plein, mais que le nombre d'invitations en circulation ne soit pas trop supérieur à la jauge de la salle.

Donc, si vous avez bien suivi, vous avez compris qu'un festivalier qui aurait une invitation en poche, demandée pour un ami par exemple, et qui ne pourrait pas assister à la séance, se trouve presque dans l'obligation de trouver quelqu'un à qui la donner. C'est à ce moment précis qu'il faut être là.

Une fois que vous avez ce type d'invitation en poche, il vous reste un dernier écueil à franchir, puisque avec une invitation de couleur saumon vous ne pouvez pas entrer seul, il faut entrer en compagnie d'un professionnel.

Can3.jpgAvant de revenir sur tout cela en détail, sachez qu'il existe aussi des invitations bleues, très rares. Celles-ci représentent le Graal puisqu'elles vous dispensent de devoir trouver une âme charitable qui vous fait entrer, vous pouvez simplement vous présenter et ... entrer, même sans badge. Le rêve. Il est rare d'en voir, mais souvent elles surgissent par paquet  de 5 ou 10 dans les mains de leur détenteur, puisqu'elle doivent être émise à l'intention de partenaires, d'institutionnels, qui peuvent être soumis à des désistements importants.

 

Mais comment on se les procure, ces invitations ?

En les demandant.

Hé oui. L'exercice préféré du cinéphile égaré dans la jungle cannoise est la mendicité. Il faut donc ravaler temporairement tout orgueil mal placé et faire de jolis sourires. Plusieurs techniques existent : vous croiserez des personnes plutôt directes qui errent aux alentours de l'entrée en susurrant "Cherche invitation", "Une invitation siouplait", ou "Tickets please". Je n'aime pas cette méthode, un peu vulgaire, et qui m'a semblé peu efficace. La plupart des chercheurs utilise plutôt une pancarte, un carton, un cahier, ou une ardoise magique sur lequel ils inscrivent simplement le nom du film qu'ils veulent voir. Cela peut paraître incroyable, mais cela marche quasiment toujours.

Quelques conseils : ne cherchez pas de façon générique ("Invitation pour aujourd'hui"), cela ne fonctionne pas. Commencez à chercher 2 heures environ avant l'heure de la séance. Cherchez un endroit qui vous convienne, ou vous serez le premier que les nouveaux arrivants croiseront, souriez, ne vous découragez pas, et surveillez bien tout le monde (parfois quelqu'un hésite et un regard engageant peut faire la différence).

Une fois que vous avez obtenu votre invitation saumon, mettez vous dans la queue, lorgnez autour de vous, et lorsque vous voyez un badge Festivalier, demandez avec un beau sourire si la personne accepte de dire que vous êtes avec elle. En général, ça se passe très bien, et vous pouvez même entamer une conversation passionnante par ce biais. Suivant les années, la nécessité de se passer avec un badgé Festival est plus ou moins respectée. 

 

Je veux faire une montée des marches : c'est possible ?

Can4-copie-2.jpgLes "gros films" sont projetés plusieurs fois dans leur journée. Par exemple pour Cosmopolis le 25 mai 2012 : 8:30, 13:00 et 19:30. Si vous en avez le courage, la séance de 8:30 est assez peu fréquentée et il m'a semblé un peu plus facile d'obtenir des invitations. A partir de 18:00, les séances ne sont plus ouvertes qu'aux personnes en tenue de soirée, ce qui signifie robe de soirée pour ces dames et costume noir, chemise (de préférence blanche, une autre couleur peut passer mais vous vous ferez remarquer) et noeud papillon obligatoire (aucune exception n'est autorisée) pour les messieurs. La tenue étant strictement définie, la population des quémandeurs d'invitation change de profil sociologique le soir, mais il ne m'a pas paru beaucoup plus difficile d'entrer.

Si c'est la séance en présence de l'équipe du film, généralement 19h ou 19h30, vous vivrez un moment très spécial. Pour ces séances particulières, l'entrée est décalée assez loin sur la Croisette. Vous marchez sur la route un certain temps, sous l'oeil des passants en tongs qui vous prennent en photo, puis arrivez aux marches. A cet endroit vous êtes au coeur du mythe. Tout le monde s'arrête, se prend en photo, les yeux brillent, les sourires fusent sous les projecteurs, il règne une atmosphère d'excitation joyeuse.

Une fois assis dans le GTL, vous voyez sur l'écran de la salle la montée des marches de l'équipe du film, l'accueil par Thierry Frémaux et Pierre Lescure, les séances photo, puis, au moment où les stars disparaissent de l'écran pour franchir une porte, vous réalisez qu'elle le font pour pénétrer dans la salle où vous vous trouvez vous-même. Les 2300 spectateurs endimanchés se lèvent comme une armée de pingouins pour applaudir à tout rompre.

A ce moment là, vous avez oublié la séance de mendicité forcée de 17h, je vous assure.

 

Voir aussi : 

Aller au Festival de Cannes pour les nuls #1

Aller au Festival de Cannes pour les nuls #3

Pour les 18/28 ans, un zoom sur le Pass 3 jours à Cannes : Aller au Festival de Cannes pour les nuls #4

 

Commenter cet article

VeVe 12/05/2018 22:59

Mon rêve la semaine prochaine est de pouvoir voir "en vrai" l'acteur Adam Driver. Il serait à Cannes dès demain (vu une info sur Twitter, mais j'ignore la source). Mais, si je fais 1000 km (je suis dans le Nord) le vendredi 18 ou le samedi 19 en espérant pouvoir récupérer une invitation pour "L'homme qui tua Don Quichotte", comment savoir s'il sera là ou pas ? Et est-il possible de voir les stars en dehors des projections (séances de dédicaces ?) ?

Amandine 10/05/2018 19:55

Salut tout le monde moi aussi j'ai gagner un passe 3 jours à Cannes pour ceux qui sont dans cette situation et qui se sentent un peu seul chercher sur facebook je crois qu'il y a un groupe de rencontre.

Chris 10/05/2018 23:21

De toute façon, une fois sur place, vous vous débrouillerez très bien !

Nataly 08/05/2018 16:24

Pas mal comme idée Lucas, jy vais demain a mon avis je pourrais pas avoir de ticket étant en fauteuil roulant, je me ferais remarquer. Dommage pour moi. Mais l'idée est pas mal.

Renaudot 04/05/2018 13:07

Bonjour Chris, merci pour toutes ces infos, j'ai plusieurs questions.

J'ai une accrédiation découverte du 16 au 19 mai, je voulais savoir les possibilités d'accès à la selection officelle avec cette accréditation.
Cette année pour rentrer au GTL le soir il faut aussi avoir un badge avec une invitation orange?
Car je compte assister à la projo de Star Wars le 15 mai mais je ne serai pas encore accréditité, il faut que je trouve impérativement un billet bleu?

Bien à vous,

Lucas Renaudot

Chris 06/05/2018 10:42

Salut Lucas,

Sur l'accred découvertes 18/26, personne ne sait précisément ce à quoi cela va donner accès, il faudra voir sur place.
Pour le GTL, il n'y pas l'air d'avoir de changement : accès avec invit orange (en rentrant avec un badgé) ou avec invit bleue pour rentrer tout seul. Pour le Star Wars, ça risque d'être très coton pour entrer, c'est le genre de film où tout le monde veut être...

A Cannes peut-être !

thierry 03/05/2018 10:29

Bonjour
J'aimerais une précision, mon épouse est accréditée et peut donc retirer ses invitations en fonction des jours réservés, à la borne du Palais à son arrivée, munie de son badge. Mais je n'ai jamais vu que l'on puisse en retirer aussi pour l'accompagnant, cette possibilité n'est pas proposée sur le site au moment des réservations, ni au moment de l'impression de l'invitation à la borne de retrait. Comment faites vous concrètement ? Merci des informations.

Chris 03/05/2018 19:14

Bonjour,

Je ne l'ai jamais vu faire, mais je suppose qu'on peut le faire, en fonction du niveau d'accréditation que l'on a. J'ai en effet plus d'une fois bénéficié d'une entrée d'un Festivalier qui avait en main deux invitations : une pour lui, et une seconde.