Christoblog

17 filles

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/97/93/19860722.jpgBien sûr, ceux qui le voudront trouveront des aspects négatifs à 17 filles.

Avant de parler de ce qui fait la valeur du film, je passe donc rapidement sur ses défauts : certaines maladresses de mise en scène, des seconds rôles très approximatifs et un montage un peu mou. Voilà, c'est fait.

Rappelons le pitch du film : 17 jeunes filles (mineures, 16 ans), décident de tomber enceintes en même temps. On nous précise en introduction que le film est inspiré de faits réels - ce qui ne présente en soi aucun intérêt -  nous sommes bien d'accord, sauf quand il s'agit de dire aux spectateurs : notre histoire, aussi invraisemblable puisse-t-elle paraître, est vraie.

Ce qui me plait incroyablement dans ce film, c'est sa part féminine. Exit en effet les garçons, réduits à de simples inséminateurs (qu'on peut rétribuer comme des taureaux reproducteurs), et exit aussi les pères et les mères, absent(e)s ou impuissant(e)s. Que reste-t-il ? La boule de volonté pure de Camille, enceinte par accident, qui va assumer son état et créer une mode, si je veux être cruel, un projet politique, si je veux être idéaliste. Et l'énergie qui se dégage de ces filles, à peine pubères pour certaines, au corps de bimbos pour d'autres, emporte tout sur son passage. 

Elles rêvent d'un autre monde, et vomissent le nôtre. Comme dit Camille : avoir un bébé, c'est être sûr que quelqu'un t'aimera pour de vrai toute ta vie. C'est un programme. Et un peu moins illusoire que les autres, peut-être.

Alors oui, j'en entends déjà qui pinaillent sur ceci ou cela, mais oui, je peux dire que les plans fixes sur les ados dans leur chambre, au milieu de leurs nounours, et mélancoliquement filmées en plan fixe, sont un peu lourds. Mais leur répétition fait sens : elles sont seules au monde, et leur démarche est une profonde manifestation de ce que l'humanité à de plus forte en elle. La liberté !

Et alors que l'amour n'est nulle part, l'utopie est partout.

 

3e

Commenter cet article

FXSAUVAGE 27/12/2011 18:49

J'ai finalement vu ce film aujourd'hui 27 décembre. Je n'ai guère aimé. Beaucoup moins bien que le film américain évoqué ci-dessus. Ça manque singulièrement de profondeur dans l'analyse de la
situation... Je suis déçu.

ptiterigolotte 23/12/2011 19:32

@PierreAfeu : Justement, c'est ce que je reproche au film, ces longs plans fixes... ceux de la ville, des filles pensives dans leur chambre...

pierreAfeu 23/12/2011 18:19

J'ai beaucoup aimé les plans fixes des filles dans leurs intérieurs. Ils participent d'une mise en scène élégante et subtile, qui est la première qualité de ce joli film de filles.

Chris 27/12/2011 20:24



Oui, subtile, excatement. Ces plans fixes m'énervaient au début, mais c'est la répétition qui leur donne du sens.



FXSAUVAGE 22/12/2011 22:15

Je n'ai pas encore vu ce film, mais son scénario me fait penser à un film (TV ?) américain que j'ai vu récemment intitulé "The Pregnancy Pact" (Le pacte de grossesse). Je verrai bien prochainement
si les histoires se recoupent ou non...
Bravo pour ce blog très intéressant.

Christophe 19/12/2011 21:26

C'est Alain (d'overblog également) qui nous a conseillé votre blog pour lire vos critiques. Nous y retrouvons ce dont il nous avait parlé. Une belle plume, parfois acerbe, de temps à autre légère,
plus rarement tendre mais jamais sans intérêt. Nous n'avons pas encore découvert l'ensemble de vos pages, mais nous tenons sincèrement à vous féliciter pour la qualité de l'ensemble de vos pages.
Syntaxe parfaite et intérêt bien visuel pour votre passion du cinéma que vous traduisez si bien dans l'ensemble de vos avis. Merci Christophe et Joanne