Christoblog

Chambre 212

Chambre 212 est parfois présenté comme un film mineur de Christophe Honoré, une sorte de divertimento ne prêtant pas à conséquence.

Il y a pourtant dans la légèreté du film, dans sa folle inventivité, dans sa douce noirceur et sa façon de traiter la bien-séance par-dessus la jambe, quelque chose de la quintessence du cinéma de Honoré.

Le scénario est d'abord une merveille d'invention. Des époques et des personnages qui se croisent dans d'infinis jeux de miroir, des trouvailles improbables et poétiques (la volonté en Charles Aznavour) : Honoré est un orfèvre en matière de narration, de dispositif scénique et de dialogues.

La mise en scène invente perpétuellement de nouveaux axes : la maquette de la rue, les vues en plongée absolue dans les appartement, le jeu avec les portes. Le labyrinthe émotionnel dans lequel se débattent les personnages est rendu sensible par le cinéaste.

Le casting est magistral est Lacoste n'a jamais été autant Lacoste. 

Tour à tour drôle et mélancolique, le film interroge la notion de couple qui dure plutôt que celle d'amour. Ce n'est pas si courant au cinéma et quand c'est fait avec autant de subtilité et de maestria, c'est jouissif.

Christophe Honoré sur Christoblog : Les chansons d'amour - 2007 (****) / La belle personne - 2008 (***) / Non ma fille, tu n'iras pas danser - 2009 (**) / Les bien-aimés - 2011 (****) / Métamorphoses - 2014 (***) / Plaire, aimer et courir vite - 2017 (***)

 

4e

Commenter cet article

JM 24/11/2019 17:37

il pleut des trucs tantôt noirs tantôt blancs, comme dans Resnais. Les personnages font de la mise en abime comme dans Pirandello
Reste un film plutôt burlesque, avec des longueurs et une exposition excessive à mon gout des seins de Chiara M
2 stars ;-)

anne 17/10/2019 22:51

j'ai pas de chance , première fois que je voyais un film de cet auteur , c'est pas terrible . OUI le scénario n'est pas banal , oui la façon de traiter les problèmes de durée d'un couple sort un peu des sentiers battus , Non à la musique , ce meli melo de chansons connues , de musique classique et de musique moderne à la fin , non l'idée de survoler l'appartement a été volée à Resnais ( coeurs ) ces scènes de lit , l'irruption d'un sosie d'Aznavour et les 7amants de Mariane sont ineptes . Un film d'intérêt inégal

cyclo 13/10/2019 19:22

Tout à fait d'accord : un film résolument moderne !

Chris 15/10/2019 19:18

Merci de ta fidélité