Christoblog

Get out

Le buzz qui entoure ce film n'est guère explicable, si on ne le rapporte pas au sens du politiquement correct des Américains.

Résumons la situation pour ceux qui n'iront pas voir le film (puissent-ils être les plus nombreux possible) : un jeune Noir est invité dans une réunion de Blancs, qui ne voudront rien moins que (attention spoiler) lui piquer son corps. 

Voilà.

C'est sûrement hyper touchy au coeur du Minnessota, mais vu de Lille, le produit proposé n'est qu'une série Z d'arrière boutique. Réalisé au lance-pierre, filmé avec une enclume, joué comme un spectacle de fin de CM2, il n'y a rien à sauver du brouet insipide qu'est Get out.

On aurait aimé du second degré, une franche causticité, ou une ambigüité qui mette mal à l'aise. On n'a au final qu'un pauvre black qui sourit d'un air figé, un film d'horreur qui ne fait pas peur et un film d'action sans action. 

C'est peu de dire que tous les effets sont surlignés (Oh, la porte du cagibi ouverte - par un courant d'air ?- qui donne accès aux photos hyper-compromettantes) et que les situations ont déjà été vues mille fois : nul cinéma dans tout cela, seulement une rhétorique de petit malin qui sait transformer un dollar investi en mille dollar de recettes par la magie d'une promesse de subversion non tenue.

A fuir.

 

1e

Commenter cet article

Bellin 11/05/2017 22:17

Peut-on avoir raison SEUL contre tous en éreintant pareillement un film ? Je ne sais, j'en doute. peut-être seulement une affaire de mauvaise digestion... Ce que je sais, c'est que j'ai passé un excellent moment. Pour moi (qui ne suis pas friand de ce genre de thriller horrifique), tout a très bien fonctionné, la fable elle-même – car c'en est une, fort bien troussée – la progression, le suspense, le malaise, la causticité, les sous-entendus, les rebondissements, l'interprétation (surtout du jeune black, à mon avis très expressif), la mise en scène, etc. Faut-il encore en jeter ? Bref, c'est fort, original, troublant, un brin malsain, en tout cas (pour moi) terriblement efficace de bout en bout, avec en prime un délicieux malaise à la sortie de la salle... Selon moi, "à découvrir". D'urgence.