Christoblog

Les huit salopards

Il n'y a pas beaucoup de cinéastes dont j'ai vu tous les films, mais Tarantino fait partie de ceux-là.

Après l'euphorie de la découverte générée par Reservoir dogs et Pulp fiction, la saga tarantinesque m'avait déçu à petit feu.

C'est donc avec beaucoup d'a priori négatifs que je suis aller voir le huitième opus : méfiant, contrarié, en partie conditionné à être déçu, inquiet de m'ennuyer pendant 2 heures et 48 minutes.

Et, magie du cinéma, nouvelle preuve que les mauvais augures de la critique ne préjugeront jamais du ressenti que peut procurer un film, j'ai beaucoup aimé.

En premier lieu, la mise en place est longue et verbeuse. Certains amoureux de l'hémoglobine instantanée s'ennuieront, mais j'ai trouvé ces scènes d'exposition délicieuses, intrigantes et presque shakespeariennes. On retrouve dans la politesse à la fois obséquieuse et stupide des dialogues ce qui fait le charme du cinéma de Tarantino : les acteurs (tous excellentissimes) se délectent. Ils savourent chacune des répliques, la mâchonnant, la mimant, l'exagérant. Tarantino est avant tout un admirable directeur d'acteurs.  

Côté mise en scène, on n'est pas loin de la perfection. Mouvements de caméra insensés, montage au micron, sens du cadre absolu (comme on parle d'oreille absolue). Le scénario intrigue, émoustille, surprend.

Tarantino propose un divertissement total, intelligent et maîtrisé, comme une sorte de loooong expresso allongé. Il faut certes souffrir quelques tics maisons (des bras seront coupés et des têtes explosées), et un manque d'originalité indubitable, mais la densité de matière cinématographique garantit le plaisir du cinéphile.

Quentin Tarantino sur Christoblog : Inglourious Basterds (**) / Django unchained (****)

 

3e 

Commenter cet article

Marie 12/07/2016 16:17

J’ai eu la chance de voir ce long-métrage sur l’application https://itunes.apple.com/fr/app/playvod-max-films-en-streaming/id1024490133?mt=8 . Entre nous, ce n’est pas mon style de film, mais j’avoue que j’ai apprécié l’histoire. Qui plus est, la mise en scène est excellente, les acteurs sont au top et l’intrigue est bien ficelée. Au final, ça nous tient en haleine du début à la fin.

Laura 19/03/2016 19:25

J'ai fais un article sur mon blog sur ce film.
C'est très intéressant d'avoir d'autres point de vu, c'est drôle il y'a toujours quelques détails divergeant.
C'est pourquoi j'ai partagé ton article à la fin de mon article pour pouvoir permettre à mes lecteurs de lire d'autres avis !
Merci en tout cas de ta critique !!

tinalakiller 15/01/2016 15:35

J'ai énormément aimé ce film, magistralement mis en scène, possédant une écriture maligne et des acteurs impeccables.

Jean CT 14/01/2016 21:32

Lu et approuvé.
Et pas de problème avec les tics maison : il fallait bien écluser les barils de ketchup inutilisés dans Django et les autres avant leur date de péremption, car il ne faut pas gâcher.

Qui d'autre que moi a ressenti une allusion à "l'auberge rouge"?