Christoblog

Belles familles

Le nouveau film de Jean Paul Rappeneau (83 ans, une fois de plus, la preuve que le cinéma conserve) vaut surtout pour son rythme.

Le scénario s'agite, le montage pétille, la caméra virevolte.

Difficile de ne pas voir cependant ce que le film a d'artificiel et d'engoncé : les dialogues sont souvent ridicules, les seconds rôles absurdement caricaturaux, les situations fort peu originales.

Le prestigieux casting fournit une prestation inégale. Détaillons un petit peu. 

Mathieu Amalric : 2/5, pour peu qu'on accepte son style habituel "ébahi à qui on ne la fait pas, regard en coin de séducteur", il est correct. Gilles Lellouch : 4/5, idéal dans son rôle (mais en est-ce un ?) de beauf lourdingue. Marine Vacth : 0/5, à son avantage dans les scènes où elle ne parle pas, ne bouge pas, et où on la voit de dos. Nicole Garcia : 2/5, insupportable au début, acceptable à la fin. André Dussollier : 5/5, parfait. Karine Viard : 4/5, comme d'habitude convaincante, même si elle n'utilise qu'une expression. Guillaume de Tonquédec : 1/5, force son jeu.

Si on lui enlève ses bulles, Belles familles s'avère n'être qu'une piquette sans beaucoup d'attraits. La fin est particulièrement pénible, la musique semble émerger d'un siècle passé, et l'incurie de certaines péripéties gâche l'émotion qui pourrait surgir de cette recherche de la figure paternelle. 

Un beau gâchis.

 

1e

Commenter cet article

Victor 03/11/2015 11:31

tres interessante critique, mais ces acteurs là, ne boudons pas notre plaisir

Chris 03/11/2015 22:36

Merci pour votre commentaire.

ary 18/10/2015 07:01

Misère....noter /5 les acteurs....c'est quoi ce blog?...

Chris 18/10/2015 21:25

Je te rassure, les acteurs ont le droit de noter mon blog.

Jipé 17/10/2015 15:36

Critique sévère et tout de même injuste. Dans le paysage français actuel du film grand public, "Belles familles" me semble honorable... Dans l'ensemble bien joué, beaucoup aimé les acteurs chinois !!!

Jipé 18/10/2015 09:22

Tout à fait exact, mais est-ce que ça ne correspond pas aussi à une réalité : pour avoir vécu en Guadeloupe plusieurs années, je sais à quel point ce qu'on appelait là-bas un couple domino (noir/blanc) peut être fragile, et la différence de civilisation (familiale entre autre) avec la Chine est si grande. Et le personnage joué par Amalric, qui paraît toujours à côté de ses pompes, ne provoque-t-il pas, en fin de compte, le désamour de sa fiancée chinoise ?
Mais bien sûr, le film, sans être une lumière, reste à mon avis acceptable, quoique à mille lieues des meilleures réussites de Rappeneau !

Chris 18/10/2015 06:52

Ce que je n'aime pas dans ce film, c'est c'est odeur de rance qui fait par exemple que l'actrice chinoise ne peut tomber amoureux que d'un personnage ... chinois. Le film me rappelait parfois, dans son tableau d'une Province où tout le monde est corrompu ou débile, "Mais qu'est ce qu'on a fait au Bon Dieu ?", en moins drôle.
Merci pour ce commentaire en tout cas.

Michel Bellin 17/10/2015 08:26

Un peu à l'instar de la critique du Monde (odieusement condescendante), voici un papier bien aigre et injuste, à mon humble avis. Décidément, les critiques ont parfois un problème avec leur ulcère ! J'ai passé un très bon moment à déguster cette "piquette"( certes, rien à voir avec feu Cyrano). C'est une comédie alerte, pétillante, sans temps morts où Marina Vacht irradie et Rappeneau sait toujours aussi bien filmer. D'autre part, détailler les prestations des comédiens en leur attribuant une note sur 5 relève d'un âge où les profs arrogants savaient se rendre aussi insupportables que leurs coups de règle sur les doigts.

Chris 18/10/2015 06:54

Tu sais que je peux être un peu vif dans mes critiques, voir provocateur....
Ce film m'a énervé à plusieurs titre, je lui trouve globalement des relents qui ne sentent pas très bon, ce qui explique probablement ma réaction.
Merci à toi d'être cependant fidèle à Christoblog.